Ado et enceinte : quelle décision prendre ?

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016

Le test de grossesse est positif, nul doute sur ce point. Tu es sûrement traversée par beaucoup de questions, de doutes, d’hésitations sur ce que tu souhaites faire. Le mieux est de ne pas rester seule face à ces questions. Si aucun membre de ta famille ne peut t’accompagner dans cette réflexion, alors tu peux t’adresser à un autre adulte de confiance (parents de ton petit copain, infirmière scolaire etc…). Dans tous les cas, le personnel des centres de planification sont les professionnels les plus à même de te guider de la façon la plus neutre et de te soutenir. N’hésite pas à les solliciter.
Que tu aies décidé d’en informer ton entourage ou pas, quatre « possibilités » s’offrent à toi à propos de cette grossesse débutante.

Garder cette grossesse et élever l’enfant

Même si tu es mineure, tu es tout à fait en droit de décider de mener à terme cette grossesse et de devenir la mère de cet enfant. Être une adolescente enceinte puis une adolescente mère va sûrement te donner un statut particulier vis-à-vis des autres jeunes de ton âge, mais aussi vis-à-vis des adultes. C’est une situation peu fréquente qui peut soulever des a priori chez les autres, quelques réactions pas toujours très agréables. Te sens-tu prête à affronter le regard des autres ? A vivre peut-être des moments difficiles liés à ton jeune âge ? Avant de prendre ta décision, il est important que tu sois accompagnée pour te poser les « bonnes » questions.

Pour obtenir des informations sur le suivi de grossesse, tu peux lire notre dossier Je suis enceinte.

Ne pas garder cette grossesse et avorter

Là aussi le fait d’être mineure n’a pas d’incidence sur le choix de cette décision. Décider d’avorter ou pas te revient. Mais c’est un choix qui nécessite également d’être accompagnée car le parcours de l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) est parfois semé d’embûches et peut faire surgir des questions et des doutes. Si pour toi une grossesse maintenant est impossible, alors la décision de l’interrompre peut être envisagée. Pour être bien informée et trouver les informations et aides dont tu auras besoin, n’hésite pas à consulter notre dossier IVG : les repères qu’il te faut.

Accoucher sous X

Tu as déjà peut-être entendu cette expression qui semble bien mystérieuse et obscure. La possibilité d’accoucher sous X existe en France pour éviter des accouchements dans des conditions dangereuses (on dit « clandestinement ») et des abandons d’enfants. Accoucher sous X se fait donc à l’hôpital.

Il s’agit d’un suivi de grossesse et d’un accouchement classiques. La seule différence réside dans le fait que la femme qui accouche choisit de le faire anonymement. Son nom n’est inscrit nulle part, sauf si elle souhaite le laisser sous enveloppe scellée qui sera remise au Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles (Cnaop) si l’enfant en fait la demande à sa majorité. Dans cette enveloppe la mère peut également laisser des informations sur le père biologique. Comme l’accouchement est anonyme, il n’y a pas d’inscription de filiation.

Accoucher sous X veut dire que l’enfant est pris en charge par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) et qu’il peut être adopté par la suite. La femme qui accouche sous X, ainsi que le père biologique, ont un délai de 2 mois pour changer d’avis et reprendre l’enfant. Pour plus d’informations, tu peux consulter la page dédiée du site Service Public.

Confier l’enfant à l’adoption

Un autre cas de figure existe, il s’agit de celui de l’accouchement non anonyme où la mère reconnaît l’enfant et signe un consentement pour l’adoption. A la différence du cas précédent, la mère qui accouche ne le fait pas anonymement, son nom est inscrit dans la filiation. Elle dispose également de 2 mois pour se rétracter, tout comme le père biologique. L’enfant est confié en vue d’adoption plénière à une famille qui devient alors définitivement la sienne.

Prendre une décision face à une grossesse inattendue n’est jamais facile. La « bonne » décision sera celle que tu prendras selon ce qui te semble le mieux pour toi en fonction de ta situation actuelle, de l’aide et du soutien dont tu peux bénéficier et de tes projets d’avenir. N’hésite pas à nous appeler sur la ligne au 0800 235 236 si tu vis une situation de grossesse pour laquelle tu as besoin d’être aidée.

Si tu veux en discuter sur le forum, tu peux participer à cette discussion :

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/ado-et-enceinte-quelle-decision-prendre-18124
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?