Assistance médicale à la procréation : et l'adoption ?

Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 21/11/2017

Et l’adoption ?

Définir le projet d’adoption qui vous convient

Il convient avant toute chose de définir le projet d’adoption qui vous correspond.

À terme, une telle démarche doit permettre à un enfant « venu d’ailleurs » de trouver sa place au sein d’une famille donnée. La notion de différence est donc au cœur de ce mode de parentalité.

Comment s’y prendre ?

Contactez d’abord le service de l’Aide Sociale à l’Enfance de votre département de résidence pour obtenir un agrément, valable pour cinq ans. Une évaluation de vos conditions d’accueil sur le plan social et éducatif sera engagée par les services compétents, composés de psychologues et de travailleurs sociaux.

L’ensemble des procédures d’adoption sont expliquées au cours d’une réunion d’information, préalable à toutes démarches.

Vous pouvez choisir entre adopter un enfant en France ou à l’étranger. Si vous choisissez d’adopter à l’étranger, vous avez le choix entre vous rendre dans le pays de manière individuelle, être accompagnés par un organisme français habilité ou être aidés par l’Agence française de l’adoption.

Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur les procédures d’adoption, vous pouvez consulter les organismes suivants :

À retrouver sur https://www.procreation-medicale.fr/lamp-en-pratique/adoption/
Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 21/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?