Bronchiolite

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 11/06/2019

La bronchiolite est une inflammation des voies aériennes supérieures et des bronches, toujours virale, le plus souvent due à un virus appelé VRS (virus respiratoire syncytial) 

 

Comment mon enfant peut-il attraper cette infection ?

Cette infection virale survient souvent lors d’une épidémie, notamment en hiver. 

La contamination s’effectue via les éternuements, la toux, les mains non lavées, mais également via les objets (les jouets, les peluches). 

Cette infection touche surtout les nourrissons entre deux et huit mois, jusqu'à deux ans. 

Les adultes et les grands enfants sont souvent moins malades que les plus jeunes (l'infection ressemble à un rhume chez les plus grands), ce qui favorise les risques de transmission si les règles d'hygiène ne sont pas bien respectées. 


Pour plus d'informations sur l'état de l'épidémie, vous pouvez consulter les cartes interactives réalisées par Santé Publique France (base de données GEODES). 

Combien de temps mon enfant sera-t-il malade ?

La plupart des symptômes s'estompent après environ une semaine.

La toux peut durer jusqu’à 1 mois après guérison, en raison de l’irritation/inflammation des bronches (due principalement au fait que le corps se défend contre le virus).


Pour plus d'informations, consultez le site de l'Assurance Maladie - ameli.fr : Bronchiolite 

Que puis-je faire pour l'aider à se sentir mieux ?

Il est nécessaire que votre enfant soit vu par un professionnel de santé. Plusieurs consultations à quelques jours d’intervalle sont parfois nécessaires afin de réévaluer l'état de santé de votre enfant et de s’assurer que l’infection évolue dans le bon sens. 

Lavez-lui régulièrement le nez au sérum physiologique, au minimum 4 à 6 fois par jour, et avant chaque prise alimentaire. 

Evitez le tabagisme (actif ou passif). 

Aérez les pièces. 

Une hospitalisation pour surveiller votre enfant peut parfois être nécessaire, notamment s'il est fragile (nourrissons de moins de deux mois, prématurés, enfants présentant une maladie respiratoire ou cardiaque connue) ou s'il existe des signes de gravité (difficultés respiratoires, difficultés alimentaires [moins d'une moitié de biberon prise sur deux ou trois biberons consécutifs], somnolence anormale, pleurs inhabituels ...). 


Pour plus d'informations, consultez l'article du site de l'Assurance Maladie - ameli.fr : Comment pratiquer un lavage de nez chez le nourrisson et le petit enfant ?

Quels médicaments peuvent l'aider à se sentir mieux ?

Comme l'origine n'est jamais bactérienne, votre enfant n'a pas besoin d’antibiotiques : ils ne seront pas efficaces.

En cas de fièvre : la température de la pièce ne doit pas être trop haute, idéalement entre 18°C et 20°C. Découvrez-le, et proposez-lui  régulièrement (par exemple toutes les 15 minutes) une petite quantité de boisson même s'il ne réclame pas afin d'éviter qu'il ne se déshydrate. 

En cas de fièvre mal tolérée ou de douleur, vous pouvez lui donner du paracétamol. 

Evitez certains médicaments en vente libre, notamment :

  • les anti-inflammatoires comme l'ibuprofène, qui peuvent favoriser le risque de complications
  • les médicaments contre la toux, qui sont contre-indiqués chez les enfants (la toux est un mécanisme naturel de protection des voies aériennes, il faut donc attendre qu'elle disparaisse d'elle-même)



Pour plus d'informations, consultez :

Comment éviter que mon enfant tombe malade ? 

Evitez si possible les lieux confinés accueillant beaucoup de public (grandes surfaces, transports en commun ...) lors de la période épidémique si votre bébé est fragile (moins de deux mois ou prématuré, ou maladie respiratoire ou cardiaque connue). 

Il n'existe pas de vaccin, mais pour certains nourrissons fragiles (grands prématurés) votre pédiatre peut vous proposer une injection mensuelle d'anticorps monoclonaux pendant la saison épidémique (de novembre à avril le plus souvent). 

Si vous, parents, avez un rhume  : 

Pour plus d'informations, consultez la page : Porter un masque jetable

Les informations qui figurent dans cette fiche sont générales, elles ne remplacent pas l'avis de votre professionnel de santé. 

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 11/06/2019
Les contenus Antibio'Malin sont issus d’un projet de recherche mené par l’axe interdisciplinaire ANTIBIOVAC au sein de l’équipe de recherche APEMAC de l’Université de Lorraine. Ce travail a été mené en collaboration avec AntibioEst, l’ARS Grand Est, la CPAM de Meurthe et Moselle et la DRSM Nord-Est. Le comité scientifique multidisciplinaire a inclus une cinquantaine de personnes (professionnels de santé et usagers). La mise à jour du contenu est réalisée par l’équipe d’AntibioEst.

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?