Comment le GIR est-il déterminé ?

Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017

Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le GIR d’une personne est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible. Seules les personnes évaluées en GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l'APA (allocation personnalisée d’autonomie).

Comment le GIR est-il déterminé dans le cadre d’une demande d’APA à domicile ?

Vous avez effectué une demande d’APA à domicile auprès du conseil départemental. L’équipe médico-sociale APA du conseil départemental, ou un organisme mandaté par le conseil départemental, va vous contacter pour organiser une visite d’évaluation à votre domicile.

Vos proches et un médecin de votre choix peuvent être présents lors de cette visite d’évaluation.

Le professionnel qui vient à votre domicile va vérifier que vous remplissez les conditions de perte d’autonomie nécessaires à l’attribution de l’APA. Il utilise pour cela la grille nationale nommée AGGIR (autonomie-gérontologie-groupe iso ressources). Cette grille lui permet de déterminer à quel GIR correspond votre perte d’autonomie.

Ce GIR est important car il va déterminer si vous pouvez ou non bénéficier de l’APA :

  • votre perte d’autonomie est évaluée en GIR 1, 2, 3 ou 4 : vous pouvez bénéficier de l’APA ;
  • votre perte d’autonomie est évaluée en GIR 5 et 6 : vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA.

Ce GIR va aussi déterminer le montant maximal de l’aide qui pourra vous être accordé car le montant d’APA accordé ne peut pas dépasser un montant maximal différent pour chaque GIR.

Si votre GIR est compris entre 1 et 4, l’équipe médico-sociale vous adresse une proposition de plan d’aide. Le cas échéant, elle indique également les autres aides qui peuvent vous être utiles ainsi qu’à votre aidant.

Comment le GIR est-il déterminé dans le cadre d’une demande d’APA en établissement ?

Vous venez d’entrer dans un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou une USLD (unité de soins de longue durée). Vous avez demandé l’APA en établissement.

Afin de vérifier que vous remplissez les conditions de perte d’autonomie nécessaire à l’attribution de l’APA, le médecin coordonnateur de l’établissement va évaluer votre GIR en utilisant la grille nationale AGGIR (autonomie-gérontologie-groupe iso ressources). Cette grille lui permet de déterminer à quel GIR correspond votre perte d’autonomie.

Cette évaluation est réalisée en général un mois après l’entrée dans l’établissement. En fonction de l’évolution de votre situation, une réévaluation de votre GIR pourra être réalisée par le médecin coordonnateur au cours de votre séjour dans l’établissement.

À retrouver sur http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides/lallocation-personnalisee-dautonomie-apa/comment-le-gir-est-il-determine
Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017
La CNSA (caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) contribue au financement et à l’accompagnement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle anime le portail national www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr et informe les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches sur les aides, les démarches et les interlocuteurs à contacter. 
CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?