Coronavirus Covid-19. Questions et réponses sur les tests de dépistage.

Information proposée par Service Public d’Information en Santé Publiée le 15/09/2020

La stratégie nationale de sortie du confinement présentée par le Premier ministre le 28 avril dernier repose en partie sur le dépistage précoce des nouveaux cas de Coronavirus Covid-19 pour casser les chaines de contamination. Pour cela, il faut identifier le plus rapidement possible les personnes positives au virus et leurs contacts rapprochés et les inciter à respecter des consignes sanitaires d’isolement et de dépistage.
En cette rentrée, le virus circule toujours et il est dangereux pour nous et nos proches. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la Covid-19. 

Cette fiche vous donne les éléments suivants :

  • Les conditions pour se faire tester
  • Où se faire dépister ?
  • Comment se déroule le test de dépistage du Covid-19 par RT-PCR ?
  • Quelle est la différence entre un test par PCR et un test sérologique ?
  • En combien de temps a-t-on les résultats ? Que faire si le résultat est positif ?
  • Comment vont être utilisés les résultats des tests de dépistage Covid-19 ?

Les conditions pour se faire tester

Vous pouvez bénéficier d’un test de dépistage, à votre demande et sans prescription médicale, sans même présenter de symptômes. Il est intégralement pris en charge par l'assurance maladie. Ces dispositions sont également applicables aux personnes qui ne sont pas assurés sociaux.

Si vous avez été identifié comme cas contact, vous serez contacté par les services de l’Assurance Maladie qui vous demanderont de rester en « quatorzaine préventive » et vous indiqueront quand réaliser votre test (immédiatement si vous vivez dans le même foyer que la personne contaminée, ou en observant un délai de 7 jours après votre dernier contact avec cette personne, si vous ne vivez pas avec elle). Vous devrez alors prendre rendez-vous dans un lieu d’examen médical. Aucune prescription médicale ne vous sera demandé.

Certains publics peuvent également être ciblés dans le cadre de campagnes spécifiques de dépistage : personnes fragiles, résidents de structures d'hébergement collectif et personnels exerçant dans ces structures en cas de premier cas confirmé au sein de la structure, territoires identifiés comme vulnérables en raison de leur densité ou de l’éloignement de l’accès aux soins.


Depuis le 11 septembre 2020, une stratégie de priorisation des tests de dépistage a été mise en place. Seront testés en priorité les personnes ayant des symptômes, les cas contacts et les personnels soignants ou assimilés. Pour ces publics, des plages horaires dédiées de test vont être mises en place dans les laboratoires.

Les tests sont pris en charge par l’Assurance maladie. Le coût du test de dépistage est de 54 euros. L’Assurance Maladie rembourse 100% de ce coût. Si vous devez avancer les frais, l’ensemble vous sera remboursé sur feuille de soin. 

Les tests virologiques (RT-PCR) de dépistage du COVID-19 sont désormais réalisables sans ordonnance et sont pris en charge intégralement par l’assurance-maladie obligatoire.

Où se faire dépister ?

Les tests virologiques (RT-PCR) pourront être faits dans les laboratoires publics et privés, y compris les laboratoires de recherche et vétérinaires, mais également dans des points de dépistage ouverts à cet usage :  des locaux mis à disposition par des mairies, un parking de supermarché, etc.

Deux types de professionnels de santé sont habilités à faire ce prélèvement : les infirmiers et infirmières, et les biologistes - qu’ils soient pharmaciens ou médecins.

Dans le cadre de la stratégie de dépistage mise en place par le gouvernement et afin d’alléger les files d’attente devant les laboratoires, il est conseillé aux personnes souhaitant se faire dépister de remplir le formulaire ci-dessous en amont de leur rendez-vous.

Formulaire de renseignements pour la réalisation d’un examen virologique ou sérologique concernant la COVID-19 en laboratoire de biologie médicale (PDF)

La liste des centres de dépistage effectuant des tests virologiques (RT-PCR) est disponible sur le site Internet Sante.fr ou sur le site Internet de votre Agence régionale de santé.

Santé.fr met en ligne une carte regroupant tous les centres et lieux de prélèvement permettant de faire un dépistage du Covid-19, territoire par territoire.

Cette carte permet une recherche par géolocalisation, et donne des informations détaillées pour chaque point de dépistage : ses coordonnées, les modalités d’accès et de prise de rendez-vous, les horaires d’ouverture au public, et éventuellement des précisions sur des services particuliers.


Les données sont issues d’une base portée par la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé. Elles proviennent de déclarations des laboratoires et établissements de santé, auprès des Agences régionales de santé.

Ces données sont mises à jour quotidiennement.

Où se faire dépister ? 

 

#DépistageCovid

Comment se déroule le test de dépistage du Covid-19 par RT-PCR ?

Actuellement, le dépistage de l'infection par le SARS-CoV-2 (Covid-19) se fonde uniquement sur le recours à un test RT-PCR.
Ce test permet de préciser si, à un instant T, la personne est porteuse ou non du virus.


Il s’agit d’un test non invasif, qui ne prend que quelques secondes.

Ce test consiste à prélever des cellules nasales profondes à l’aide d’un écouvillon, une sorte de long coton-tige que l’on insère dans les cavités nasales, jusqu’à 15 cm environ.

Afin d'éviter les faux négatifs, les professionnels de santé rappellent qu'il est nécessaire d'explorer les deux narines lors du prélèvement.

Quelle est la différence entre un test par PCR et un test sérologique ?

Il existe 2 grands types de tests utilisés dans la lutte contre le Covid-19 : les tests diagnostiques virologiques dits RT-PCR, et les tests sérologiques.

image_faq_covid_1_0.png

#DépistageCovid


A ce jour, les seuls tests recommandés pour poser le diagnostic du Covid-19 lors de la phase aiguë sont les tests moléculaires par RT-PCR (reverse transcriptase-polymerase chain reaction).

Ils reposent sur la détection du génome du virus, à partir d’un prélèvement nasopharyngé. Ce test permet de préciser si, à un instant T, la personne est porteuse ou non du virus.

Les tests sérologiques constituent une autre catégorie de tests. Ils nécessitent un prélèvement sanguin et recherchent les anticorps produits par les cellules immunitaires d’un patient pour se défendre contre un agent pathogène. Ils sont destinés à identifier les personnes ayant développé une immunité contre le SARS-Cov-2.

Les premières études disponibles apportent de précieuses informations physiopathologiques sur la production d’anticorps anti-SARS-CoV-2, mais les données restent à ce jour insuffisantes pour définir précisément la place de ces tests dans la stratégie de prise en charge du Covid-19.

De nouveaux tests en cours de développement

De nouveaux tests, notamment salivaires, sont en cours de développement mais doivent encore être validés par les autorités sanitaires. Il s’agit aujourd’hui de déterminer s’ils sont aussi fiables que les tests nasopharyngés (prélèvements dans le nez). Si leur sûreté et leur efficacité sont démontrées, le gouvernement favorisera leur déploiement.

Cela permettrait de développer encore le nombre de personnes testées et de disposer de résultats plus rapidement.



#DépistageCovid

En combien de temps a-t-on les résultats ? Que  faire si le résultat est positif ?

Les résultats de votre test de dépistage sont normalement disponibles au plus tard 24 heures après la réalisation du test.
Mais ces délais se sont allongés depuis le mois de septembre, de même que le temps nécessaire pour obtenir un rendez-vous, en raison de la grande affluence que rencontrent les laboratoires.

Ils vous seront transmis :

  • par le laboratoire (par téléphone, ou sur internet) ;
  • et/ou par SI-DEP, le système d’information national de suivi du dépistage Covid-19 mis en place à partir de mai 2020.

En attendant les résultats du test, le patient suspecté d’être infecté doit rester confiné à son domicile et respecter rigoureusement l’ensemble des mesures barrières.

Si une personne est testée positive, un travail d’identification sera engagé et tous ceux qui auront eu un contact rapproché avec elle seront testés et invités à s’isoler, compte-tenu de la durée d’incubation du virus qui doit être prise en compte.


L'identification de ces cas-contacts sera assurée par :

  • les professionnels de santé libéraux (notamment les généralistes et infirmiers) mobilisés en première ligne pour la recherche et des cas contacts dans la cellule familiale ;
  • les équipes de l'assurance maladie mobilisées pour l'identification des cas contacts au-delà de la cellule familiale ;
  • des brigades créées dans chaque département, chargées de remonter la liste des cas contacts, de les appeler et de les inviter à se faire tester en vue d'un éventuel isolement.

Si vous avez des symptomes, consulter la fiche :

"J'ai les signes de la maladie Covid-19" rédigée par Santé publique France
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/fiche_detaillee_-_jai_un_test_positif.pdf

Si vous êtes identifié comme cas contact, consulter la fiche : 
"J’ai été en contact à risque avec une personne malade du COVID-19" rédigée par Santé publique France
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/fiche_detaillee_-_je_suis_un_contact_a_risque.pdf


Pour savoir quand s'isoler, consulter la fiche : 

"Isolement, test : que faire ?" de Santé publique France
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/arbre_decisionnel_-_test_isolement_que_faire_.pdf

 

Comment vont être utilisés les résultats des tests de dépistage Covid-19 ?

La mise en place du système d’information de dépistage SI-DEP, qui ne conservera que les résultats des tests de dépistage au Covid-19, permettra concrètement de :

  • Disposer d’informations fiables et disponibles en temps réel pour assurer un suivi épidémiologique fin dans chaque département et ainsi, ajuster dès que nécessaire le déploiement et le rythme des tests effectués au niveau national ou local et adapter les mesures de déconfinement le cas échéant ;
  • Homogénéiser les données issues des tests pour mieux comprendre les mécanismes de propagation du virus et ainsi, aider la recherche sur le Covid-19.

Le patient qui effectue un test Covid-19 ne peut pas s’opposer au traitement de ses données dans l’outil SI-DEP, du fait de l’intérêt public que ce suivi représente.

En revanche il peut :

  • exercer son droit d’accès aux données le concernant ;
  • exercer son droit de rectification des données le concernant ;
  • s’opposer à ce que ses données soient réutilisées pour la recherche.
Information proposée par Service Public d’Information en Santé Publiée le 15/09/2020
Le Service Public d’Information en Santé, au sein du Ministère des solidarités et de la santé, associe les institutions et agences publiques missionnées dans les champs de la santé, ainsi que les partenaires privés à but non lucratif (associations, ordres professionnels, sociétés savantes, universités…).
La démarche vise à assurer la cohérence et la cohésion des actions autour d’une vision commune de l’information publique en santé prévoyant également l’élaboration d’outils favorisant l’implication des usagers au processus d’amélioration du système de santé.
Service Public d’Information en Santé

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?