Ministère des Solidarités et de la Santé

Outils numériques - COVID-19

Afin d’accompagner les professionnels et établissements sanitaires et médico-sociaux dans leur choix d’outils numériques pertinents dans la lutte contre l’épidémie, le Ministère des Solidarités et de la Santé a établi dans l’urgence un référencement des solutions disponibles qui permettent, par exemple, de réaliser un suivi à distance (télésurveillance), de fluidifier la coordination entre différents professionnels de santé ou de faciliter la gestion d’un établissement. Pour être publiés, les outils doivent respecter plusieurs prérequis (voir ci-après). Les professionnels et établissements sont invités à filtrer les outils publiés par critère (implantation régionale, fonctionnalités, facilité d’installation, sécurisation…) afin d’être orientés vers les solutions susceptibles de leur convenir au mieux.
L'intégralité des réponses des éditeurs, qui contient davantage de rubriques que celles affichées dans cet observatoire, est téléchargeable ici et spécifiquement ici pour les outils de téléconsultation.
Tessan Tessan propose un accès à la télémédecine grâce à son cabinet médical connecté équipé de 7 dispositifs médicaux connectés, pilotés à distance par l...
Implicity Plateforme universelle de télésurveillance des patients cardiaques porteurs de prothèses rythmiques (stimulateurs cardiaques, défibrillateurs impla...
ENGAGE4ME - COVID 19 Améliorer le suivi des patients atteints ou suspects de COVID 19, confinés à domicile, par un suivi régulier sur une plateforme gérant des alertes ...
Odys Web Groupement Régional d'Appui au Développement de la e-Santé en région Grand Est, Pulsy propose un bouquet de solutions numériques cohérents et intég...
BIPSOIN Bipsoin est une plateforme digitale qui permet aux établissements du secteur de la santé de gérer et recruter des professionnels de manière urgente...
GENCI Mise à disposition de moyens de calcul (supercalculateurs) et de stockage haute performance souverains pour accélérer travaux de simulation numériq...
FeetMe Rehabilitation FeetMe Rehabilitation est un dispositif médical d'auto-rééducation du patient Parkinsonien avec du biofeedback en temps réel pour le patient et un ...
Tchap Tchap est une messagerie instantanée opérée par l'Etat, elle permet aux agents publics d'échanger à deux ou en groupe, du texte et des documents. I...
apTeleCare apTeleCare est une solution de télésoin, certifiée DMI, permettant de suivre tout type de pathologies sur 3 axes : télésurveillance, téléconsultati...

Ce référencement est établi à partir d’une auto-déclaration faite par les éditeurs de solutions eux-mêmes, qui engagent ainsi leur responsabilité. Il ne constitue pas une recommandation de la part du Ministère des Solidarités et de la Santé. La pertinence métier des outils référencés n’a pas été évaluée par le Ministère des Solidarités et de la Santé. En cas d'information susceptible d'être erronée, merci de le signaler à mobilisation-covid@sante.gouv.fr. Cette liste n’est pas exhaustive. Tout éditeur qui souhaite être inclus dans le référencement peut remplir ce formulaire. Tout acteur qui souhaite installer cette iframe sur son site est invité à suivre les indications suivantes.

 test test

Omitto iuris dictionem in libera civitate contra leges senatusque consulta; caedes relinquo; libidines praetereo, quarum acerbissimum extat indicium et ad insignem memoriam turpitudinis et paene ad iustum odium imperii nostri, quod constat nobilissimas virgines se in puteos abiecisse
et morte voluntaria necessariam turpitudinem depulisse. Nec haec idcirco omitto, quod non gravissima sint, sed quia nunc sine teste dico.

Quod opera consulta cogitabatur astute, ut hoc insidiarum genere Galli periret avunculus, ne eum ut praepotens acueret in fiduciam exitiosa coeptantem. verum navata est opera diligens hocque dilato Eusebius praepositus cubiculi missus est Cabillona aurum secum perferens,

  • indicium et ad insignem memoriam
  • turpitudinis et paene ad iustum odium imperii nostri,
  • quod constat nobilissimas virgines se in puteos

quo per turbulentos seditionum concitores occultius distributo et tumor consenuit militum et salus est in tuto locata praefecti. deinde cibo abunde perlato castra die praedicto sunt mota.

1. Caractéristiques

2. Facilité d'installation

3. Sécurisation

Réinitialiser

Pour être référencées, les outils doivent avoir vocation à être directement utiles à la gestion de l’épidémie, s’inscrire dans le cadre de la loi ou des recommandations officielles et respecter plusieurs prérequis : être disponibles en français, avoir déjà fait l’objet d’un déploiement sur le terrain, respecter le Règlement Général à la Protection des Données Personnelles (RGPD) et, le cas échéant, assurer la confidentialité des échanges voix ou vidéo. En complément, si l’outil inclut une interprétation humaine de contenu à visée de santé, celle-ci doit être assurée par des professionnels de santé qualifiés et identifiés. S’agissant des outils de télésurveillance, il est également nécessaire qu’une organisation permettant la gestion des alertes par les professionnels de santé soit prévue et, cas échéant, que le formulaire épidémiologique Covid19 implémenté soit conforme au modèle d’auto-questionnaire validé par le Ministère des Solidarités et de la Santé, que son implémentation ait été partagée pour contrôle éventuel et que les données collectées soient transmises à la plateforme nationale sécurisée des données de santé après pseudonymisation et à des fins de suivi épidémiologique et de recherche. 
La conformité à ces prérequis est établie à partir d’une auto-déclaration aux questions 18, 35, 41, 42, 47, 56, 74-78 du formulaire suivant par les éditeurs de solutions, qui engagent ainsi leur responsabilité. Si vous repérez une information que vous estimez erronée, merci de le signaler à mobilisation-covid@sante.gouv.fr.
La pertinence métier des outils référencés n’a pas été évaluée par le Ministère des Solidarités et de la Santé, qui ne s’en porte pas garant.
(1) : pour apparaître lorsque ce filtre est coché, les outils doivent avoir répondu « oui » ou « non applicable » à la question 2 ou à la question 8 du formulaire
(2) : pour apparaître lorsque ce filtre est coché, les outils doivent avoir répondu « oui » ou « non applicable »  à la question 23 et à la question 24 du formulaire
(3) : pour apparaître lorsque ce filtre est coché, les outils doivent avoir répondu « oui » ou « non applicable »  à la question 26 et à la question 27 du formulaire