Dans quels cas greffe-t-on un cœur ?

Information proposée par Agence de la Biomédecine Publiée le 16/11/2017

La raison qui entraine une greffe du cœur est l’insuffisance cardiaque sévère.

Les causes d’insuffisance cardiaque sont nombreuses : infarctus du myocarde ayant entraîné une nécrose d’une partie du muscle cardiaque, hypertension artérielle sévèrant non traitée, cardiotoxicité de certains médicaments, anomalie des valves, consommation excessive d’alcool ou d’autres toxiques, maladies du muscle cardiaque de cause inconnue parfois héréditaire ou maladie cardiaque congénitale…

La prévalence de l’insuffisance cardiaque dans la population générale est autour de 2%. Après 70 ans, elle affecte 10% des personnes. Quand le pronostic vital d’un patient atteint d’insuffisance cardiaque est engagé, seul le remplacement de son cœur peut permettre de lui sauver la vie. La greffe fait suite à une cardiomyopathie dilatée dans 43% des cas et dans 36 % des cas, l’insuffisance cardiaque est d’origine ischémique (elle fait suite à un infarctus). 17% des greffes sont réalisées pour des insuffisances cardiaques ayant une autre cause. 

À retrouver sur https://www.dondorganes.fr/questions/64/dans-quels-cas-greffe-t-un-c%C5%93ur
Information proposée par Agence de la Biomédecine Publiée le 16/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?