Dans quels cas ne prélève-t-on pas les organes ?

Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 15/11/2017

Certains défunts, pour lesquels un prélèvement est envisagé se révèlent être non prélevables pour des raisons médicales ou logistiques.

Pour d’autres, le prélèvement est refusé. Soit parce que le défunt lui-même, s'est préalablement inscrit au registre national des refus, soit parce qu'il a fait valoir son opposition auprès de ses proches par témoignage écrit, ou oral, de son vivant.

À retrouver sur https://www.dondorganes.fr/questions/26/dans-quels-cas-ne-pr%C3%A9l%C3%A8ve-t-pas-les-organes
Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 15/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?