Don d'organes : je ne sais pas comment aborder le sujet avec mes proches. Que faire ?

Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 20/11/2017

Parler du don d‘organes et de tissus, c‘est parler de la mort, un sujet difficile à aborder.

Si pour vous, parler du don d‘organes et de tissus avec vos proches ne vous semble ni simple ni facile, ces quelques conseils peuvent vous aider.

Profiter des circonstances qui peuvent amener naturellement au sujet, une actualité, une émission de télévision, un film, une greffe dans son entourage, une visite à l’hôpital, un deuil...

Être simple. Des mots simples suffisent pour échanger ensemble sur le sujet. Le souhait de ne pas donner ses organes et tissus est une décision personnelle. Personne n’a tort ou raison.

Respecter toutes les attitudes. Si le sujet suscite de l‘émotion et des réactions personnelles, il est naturel de les exprimer et de les écouter sans juger.

L’important est de laisser la porte ouverte à de futurs échanges, et d‘y revenir lorsque l‘occasion se présente.

Transcription

On a tous entendu parler du don d’organes mais on est moins nombreux à en avoir parlé, à avoir dit à nos proches si nous sommes d’accord ou non pour donner nos organes en cas de décès. Et pourtant, si on ne leur dit pas cela ne sert à rien.

Alors, pourquoi le dire ?

Eh bien, c’est très simple. Si on ne dit rien, c’est logique, nos parents ou nos enfants ne peuvent pas le savoir. La seule façon c’est de le dire à ses proches : ses parents, sa femme, ses frères et sœurs. Comme ça si jamais, je dis bien si jamais, vous êtes mort et que vous ne pouvez plus parler, eh bien quand les médecins demandent à vos proches « vous avait-il dit son choix sur le don d’organes ? », vos proches le savent, ils n’ont pas à hésiter et à décider à votre place, c’est votre volonté qui est respectée.

Conclusion

Dire oui ou non ça ne prend guère plus d’une minute.

Vous prenez un proche, vous prenez une minute, et hop c’est fait. Et une minute c’est juste le temps qu’on vient de passer ensemble.

Essayez

Prenez une minute pour en parler

Don d’organes : donneur ou pas, je sais pour mes proches, ils savent pour moi.

À retrouver sur https://www.dondorganes.fr/questions/11/je-ne-sais-pas-comment-aborder-le-sujet-avec-mes-proches-que-faire
Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 20/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?