Enfiler un préservatif : trucs et astuces

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016

On ne le répètera jamais assez, il est important d’utiliser un préservatif. Vous n’aimez pas ça, vous trouvez le préservatif gênant, trop épais, trop petit, trop grand, etc… Pas de panique ! Grâce aux quelques conseils suivants, on va vous aider à vous réconcilier avec lui, car c’est votre meilleur allié pour unesexualité sereine et épanouie !

Pour commencer

On s’assure que la date de péremption n’est pas dépassée, que les préservatifs n’ont pas trainé trop longtemps dans ses poches ou au fond d’un sac par exemple, car s’ils sont trop vieux ou abimés il y a un risque qu’ils se déchirent.

Les préservatifs sont à manipuler avec précaution, car même s’ils sont résistants, une coupure peut arriver et rendre le préservatif inutilisable. Donc on évite d’utiliser les dents ou un objet tranchant pour ouvrir l’emballage ainsi que les ongles, pour dérouler un préservatif.

Lire la notice avant de s’en servir pour la première fois ça peut aussi aider ! On peut en ouvrir un pour regarder à quoi ça ressemble et se familiariser avec l’objet. On peut en essayer sur soi afin de trouver « chaussure à son pied » :-). Cela permet par ailleurs de s’entrainer tout seul et d’être plus rassuré le moment venu ! Si on ne veut pas essayer sur soi, on peut se procurer un objet de forme « phallique » (concombre, banane… laissez donc libre cours à votre imagination !). En discuter à l’avance avec son ou sa partenaire permet de s’assurer qu’il ou elle n’est pas allergique au latex par exemple et/ou de savoir si il ou elle a des préférences particulières (texture, forme etc…).

Pour une question pratique et pour ne pas s’encombrer de gestes inutiles le moment venu, penser à détacher chaque préservatif individuellement des uns et des autres, (car dans la boite ils sont tous attachés ensemble). Penser aussi à mettre vos préservatifs dans un endroit facile d’accès, histoire de ne pas courir partout au moment où on en a besoin !

Pendant les relations sexuelles

Amusez-vous, avant tout ! Beaucoup de stress et de « dégoût » du préservatif viennent du fait que l’on est beaucoup trop sérieux lors des premiers rapports avec préservatifs. L’amour est un plaisir, pas une contrainte ! Au début, on appréhende et c’est normal, mais avec le temps et un peu de pratique, ça ira beaucoup mieux. Il est possible aussi de demander à son/sa partenaire de le mettre à notre place ou de participer. Cela peut devenir un vrai moment de complicité, de jeu, de partage et aider à atténuer la pression que l’on se met. Finie la corvée où l’autre se démène tout seul car après tout dans une relation sexuelle on est deux !

La mise en place


Le préservatif doit être déroulé sur le pénis en érection. En le mettant en place, pincer le réservoir qui est au bout du préservatif pour faire sortir l’air. Ce réservoir est destiné à recevoir le sperme au moment de l’éjaculation. Si l’on ne pense pas à le pincer, le sperme qui arrive risque de provoquer une pression et de déchirer le préservatif ou de couler le long du pénis et d’entrer dans le vagin. Ensuite dérouler le préservatif jusqu’à la base du pénis.

Il est important de vérifier que le préservatif est dans le bon sens : l’anneau présent à l’extrémité doit se trouver à l’extérieur et non à l’intérieur. Dans l’euphorie, ou la panique on peut aussi se tromper, ne pas y arriver… Surtout rester calme ! On jette le précédent préservatif et on recommence quand on est prêt avec un nouveau, il n’y a pas de honte et puis rien ne presse. Si le préservatif ne se déroule pas facilement, il ne faut pas forcer, c’est sans doute le signe qu’il est dans le mauvais sens.

Pendant les rapports sexuels, (si vous le pouvez), vérifiez que le préservatif reste en place. Si vous sentez que votre rapport sexuel n’est pas aussi fluide qu’au départ, ou que cela « coince », n’insistez pas, arrêtez-vous quelques secondes. Vous pouvez dans ce cas, mettre un peu de lubrifiant sur le préservatif en l’appliquant délicatement sur la tête et le corps du préservatif. Tous les préservatifs normés (CE, NF, EN 600, etc.) sont lubrifiés et avec réservoir.

A la fin

Pour éviter que le préservatif reste à l’intérieur du vagin ou de l’anus, il faut se retirer avant que l’érection ne « retombe ». Avant ce retrait, il est nécessaire de tenir la base du préservatif pour empêcher qu’il ne s’enlève tout seul.

Il existe également une alternative au préservatif masculin à savoir le préservatif féminin. Parlez-en avec votre partenaire car il faut une certaine pratique et une connaissance de son corps pour le mettre en place. La première fois est souvent un peu plus délicate.

Et surtout n’oubliez pas le plaisir : avec la capote c’est tout aussi hot !!!!

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/enfiler-un-preservatif-trucs-et-astuces-18984
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?