Evaluation chez l'adulte - Douleur

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 04/11/2009

Par sa dimension personnelle et subjective, la douleur n’est pas mesurable avec des outils, comme peuvent l’être la température ou la tension artérielle. Elle est cependant toujours évaluable.

Par sa dimension personnelle et subjective, la douleur n’est pas mesurable avec des outils, comme peuvent l’être la température ou la tension artérielle. Elle est cependant toujours évaluable.

Même si des examens médicaux sont parfois utiles pour diagnostiquer la cause d’une douleur, ils ne permettent pas d’évaluer à eux-seuls ce que la personne ressent.

Chaque douleur nécessite un traitement personnalisé. Pour prévenir et soulager votre douleur, les professionnels de santé doivent déterminer sa cause, la façon dont elle est apparue (son mécanisme) et ses caractéristiques.

Ils ont également besoin de comprendre ce que vous ressentez, tant sur le plan physique que moral. Il est donc essentiel de parler régulièrement de vos douleurs à votre médecin et aux professionnels de santé qui vous entourent. N’hésitez pas à faire appel au professionnel de santé avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise et le plus en confiance

Vous jouez un rôle central dans l’évaluation et le traitement de la douleur : vous êtes le mieux placé pour juger votre douleur et aider les médecins à trouver les traitements qui vous soulageront le mieux.

Évaluer la douleur demande du temps. Pour diminuer l’intensité de la douleur, un traitement peut commencer avant que l’évaluation soit terminée. Une fois que la douleur est calmée, il est plus facile d’en parler pour mieux la contrôler à long terme.


Après l'évaluation

Toutes les données recueillies pendant l’évaluation de la douleur sont notées dans votre dossier médical. L’ensemble des professionnels de santé peut ainsi suivre l’évolution de vos douleurs et participer à votre prise en charge.

Dès que le traitement contre la douleur est mis en place, l’équipe soignante procède à une nouvelle évaluation pour vérifier l’efficacité du traitement. Si l’intensité de la douleur est toujours aussi forte après le temps nécessaire à l’action du médicament, cela signifie que le médicament ou son dosage sont insuffisants.

La douleur doit ainsi être réévaluée de manière régulière, tout au long du traitement.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Qualite-de-vie/Douleur/Evaluation-chez-l-adulte
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 04/11/2009
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?