Greffe d'organes : qu'est-ce que le rejet ?

Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 16/11/2017

L’introduction dans l’organisme d’un organe qui n’a pas la même carte d'identité génétique que la nôtre est immédiatement perçue comme une agression.

Il déclenche une réaction de type immunitaire, comme s’il s’agissait d’un corps étranger. C’est le phénomène de rejet.

Il existe deux types de rejet :

  • le rejet aigu, qui correspond à la réponse immunitaire décrite ci-dessus ;
  • le rejet chronique, ou maladie chronique du greffon, qui apparaît plusieurs années après la greffe. Il combine des phénomènes immunitaires à d’autres causes d’altération du greffon.

Le rejet est un risque permanent, il doit être contré par des médicaments durant toute la vie de la personne greffée.

À retrouver sur https://www.dondorganes.fr/questions/83/quest-ce-que-le-rejet
Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 16/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?