Gynécologie : le lexique

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016

Quand on est une fille, qu’on commence à avoir une vie sexuelle active, on peut être amenée à rencontrer un gynécologue. C’est souvent une étape dans la vie d’une jeune fille, d’autant que la gynécologie concerne un aspect de soi très intime : la sexualité. A partir de la puberté, le corps change et demande qu’on y prête attention différemment. Parfois on a entendu des mots bizarres, inquiétants, drôles sans forcément savoir de quoi il s’agissait vraiment mais tout en ayant conscience que ça concernait plus ou moins cette intimité-là. On vous propose donc un petit lexique (non exhaustif !) de gynécologie.

De A à F

Aménorrhée : période sans règles
AMP ou PMA (assistance médicale à la procréation) : ensemble des procédés permettant la fécondation d’un ovule au moyen d’une intervention médicale ou chirurgicale.
Anus : muscle sphinctérien qui régule l’orifice inférieur du tube digestif.
Beta HCG (human chorionic gonadotropin) : hormone produite par le placenta quand la femme est enceinte. C’est cette hormone que l’on dose quand on fait un test de grossesse.
Clitoris : organe dont la partie visible se situe au sommet des petites lèvres. Il forme une petite proéminence de moins d’1cm. http://www.filsantejeunes.com/Le-clitoris
Col de l’utérus : portion basse de l’utérus qui rejoint le sommet du vagin
Cycle menstruel : ensemble des phénomènes physiologiques de la femme préparant l’organisme à une éventuelle fécondation (grossesse) et survenant le plus souvent de façon périodique (en moyenne 28 jours). Ce cycle est contrôlé par les hormones.
Date des dernières règles : date du premier jour des dernières règles. C’est la date du début du cycle.
Dysménorrhée : règles douloureuses
Dyspareunies : rapports sexuels douloureux http://www.filsantejeunes.com/Les-troubles-sexuels-chez-la-fille?var_recherche=vaginisme
Endomètre : muqueuse tapissant l’intérieur de la cavité utérine. Elle se transforme tout au long du cycle menstruel sous l’influence des hormones sexuelles. Les règles correspondent à l’évacuation de la partie superficielle de cette muqueuse à la fin du cycle menstruel.
Endométriose : maladie fréquente correspondant à la présence de tissu endométrial à l’extérieur de la cavité utérine. Cela entraîne des douleurs au moment des règles et parfois une stérilité.
Examen gynécologique : inspection interne et externe des organes génitaux de la femme afin de dépister d’éventuelles anomalies ou affections. L’examen de base comprend un toucher vaginal, un examen au spéculum avec frottis, une palpation des seins. http://www.filsantejeunes.com/Premiere-consultation-gyneco
Fécondité – fertilité : capacité de concevoir, de féconder, d’être fécondé en terme de résultat pour le premier terme et d’aptitude pour le second terme.
Fécondation : rencontre entre un spermatozoïde et un ovule aboutissant à la formation d’un embryon.
Flore vaginale (ou flore de Döderlain) : ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le vagin. Ils permettent de limiter les infections.

Encore d’autres termes des plus intéressants peuplent le monde de la gynécologie. La suite la semaine prochaine….
Frottis cervico-vaginal : prélèvement par « frottage » de cellules du col de l’utérus et/ou des parois du vagin, en vue d’une analyse au microscope http://www.filsantejeunes.com/Le-frottis

De G à N

Glaires cervicales : les glandes du col de l’utérus sécrètent un mucus au moment de l’ovulation : la glaire. Elle a pour fonction, à la période propice pour la fécondation, de « capter » les spermatozoïdes émis lors du rapport sexuel.
Glande : ensemble de cellules douées de la propriété de sécréter un produit chimique.
Grossesse extra-utérine : nidation de l’œuf hors de l’utérus, en général dans la trompe.
Hormones : substances chimiques libérées dans le sang qui rejoignent un tissu ou un organe cible pour y déclencher une action spécifique nécessaire à l’organisme.
Hymen : fine membrane qui se situe à l’entrée du vagin en en fermant partiellement l’accès. Il n’a aucune utilité physiologique, c’est un vestige de la formation embryonnaire. http://www.filsantejeunes.com/L-hymen
Hypothalamus : zone du cerveau en connexion étroite avec l’hypophyse
Hypophyse : petite glande située dans le cerveau qui contrôle et stimule la sécrétion des hormones sexuelles, par les ovaires chez la femme et les testicules chez l’homme. Agit aussi

sur le déclenchement de l’ovulation.
Hystérographie : radiographie de la cavité utérine.
IST : Infections Sexuellement Transmissibles que l’on se transmet en ayant des rapports sexuels non protégés avec un partenaire déjà contaminé. http://www.filsantejeunes.com/-IST
Lèvres (grandes et petites) : muqueuses qui font partie de la vulve. Les petites lèvres sont situées à l’intérieur des grandes lèvres, elles encadrent l’entrée du vagin.
Lubrification : sécrétions vaginales produites sous l’effet de l’excitation sexuelle afin de faciliter la pénétration.
Méat urinaire : orifice par lequel est évacuée l’urine
Ménopause : période où les ovaires cessent de sécréter des hormones sexuelles. Cela provoque l’arrêt du cycle menstruel.
Ménorragie : règles trop abondantes ou durant trop longtemps.
Métrorragies : saignements en dehors de la période des règles.
Muqueuse : tissu fait d’une ou plusieurs couches cellulaires tapissant l’intérieur de tous les organes creux et de toutes les cavités de l’organisme, comme une doublure.
Mycose vaginale : infection par des champignons (Candida albicans en général) qui se traduit par une rougeur, des démangeaisons (prurit) et des pertes blanches anormalement épaisses et abondantes. En général, la mycose n’est pas une infection sexuellement transmissible. Elle est souvent causée par un déséquilibre de la flore vaginale normale.

De P à Z

Œstrogènes : hormones ovariennes qui favorisent le développement des caractères sexuels secondaires, comme les seins, et sont impliquées dans le contrôle du cycle menstruel.
Ovaire : organe de la femme (chaque femme a normalement 2 ovaires) qui sécrète les hormones sexuelles et fabrique les cellules destinées à la reproduction : les ovocytes.
Ovocyte (ou ovule) : cellule de la femme destinée à assurer la reproduction grâce à la fécondation par un spermatozoïde.
Ovulation : moment où l’ovocyte (l’ovule) est libéré dans la cavité abdominale de la femme. Il est ensuite capté par le pavillon de la trompe.
Pertes blanches (ou leucorrhées) : sécrétions normales du vagin qui apparaissent au moment de la puberté. http://www.filsantejeunes.com/Les-pertes-blanches
Progestérone : autre hormone produite par l’ovaire pendant la deuxième partie du cycle menstruel (après l’ovulation). Elle favorise l’implantation et le développement de l’embryon dans l’utérus.
Rectum : terminus du tube digestif qui s’ouvre à l’anus
Règles (ou menstruation) : saignement traduisant, à la fin du cycle menstruel, l’élimination de la muqueuse utérine, en l’absence de grossesse. http://www.filsantejeunes.com/Les-regles
Spanioménorrhée : allongement de l’intervalle qui sépare les règles (spanios = rare).
Spéculum : instrument gynécologique permettant l’examen du vagin et du col de l’utérus par l’écartement délicat des parois.
Spottings : pertes de sang minimes mais persistantes, en dehors des règles.
Stérilité : absence de grossesse après un minimum d’un an de rapports sexuels réguliers non protégés chez une femme en âge de procréer.
Table d’examen gynécologique : table médicale en position allongée ou semi-allongée, jambes écartées, les genoux relevés, les talons calés dans des « étriers ».
Trompes de Fallope : conduits qui partent de l’utérus et aboutissent près des ovaires dans la cavité abdominale. Elles sont destinées à accueillir la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule
Urètre : conduit amenant les urines de la vessie à l’extérieur. L’orifice d’abouchement de l’urètre à l’extérieur est appelé « méat » urinaire.
Uretère : les uretères (qui sont 2) conduisent les urines des reins jusqu’à la vessie.
Utérus : organe féminin unique destiné à recevoir l’embryon pour qu’il s’implante et se développe.
Vagin : partie interne de l’appareil génital féminin. Il termine en cul-de-sac et mesure entre 10 et 12cm. Tapissé de muscles, il se détend et se dilate lors des rapports sexuels ou lors d’un accouchement. http://www.filsantejeunes.com/TOUT-SUR-LE-VAGIN
Vaginisme : contraction involontaire des muscles pelviens empêchant toute pénétration. L’origine est souvent psychologique. http://www.filsantejeunes.com/Les-troubles-sexuels-chez-la-fille?var_recherche=vaginisme
Vulve : partie externe de l’appareil génital féminin

Voilà ! Vous êtes devenues incollables !

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/gynecologie-le-lexique-6187
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?