Identifier les signes d’alerte - Se faire dépister

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 03/05/2016

Date de dernière mise en ligne : 10/05/2016 Même en cas de dépistages effectués régulièrement, il est important de rester attentif à certains symptômes. Ces symptômes ne signifient pas nécessairement que vous avez un cancer. Ils peuvent, en effet, être la conséquence  d’autres problèmes de santé. Toutefois, il est important de les surveiller et de ne négliger aucun signe inhabituel.

prévenir les cancers_les signes d’alerte
  • Douleurs : douleurs inexpliquées ou ne passant pas ;
  • problèmes respiratoires ou de la bouche : essoufflement, ulcération de la bouche qui ne guérit pas, toux persistante ;
  • problèmes digestifs ou urinaires : selles plus fréquentes, ballonnements persistants, problèmes digestifs ou brûlures d’estomac persistants, problème urinaire ;
  • saignements : saignements vaginaux inexpliqués, sang dans les selles, sang dans les urines, tousser ou cracher du sang ;
  • changements ou manifestations physiques : changement inhabituel d'un sein, perte de poids inexpliquée, nouveau grain de beauté ou modification d’un grain de beauté, apparition d’une grosseur ou d’un gonflement, voix rauque ou enrouée, difficultés à avaler, importantes sueurs nocturnes.

Si vous constatez la présence d’un ou de plusieurs de ces signes, il est recommandé de consulter votre médecin. Il vous prescrira des examens complémentaires pour déterminer l'origine de ces symptômes.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Identifier-les-signes-d-alerte
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 03/05/2016
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?