Indemnités journalières - Arrêt du travail

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 26/01/2015

Lorsque vous êtes en arrêt de travail, l'assurance maladie du régime social dont vous dépendez peut, sous certaines conditions, vous verser des indemnités journalières. Elles sont destinées à compenser en partie la perte de votre salaire.

Lorsque vous êtes en arrêt de travail, l'assurance maladie du régime social dont vous dépendez peut, sous certaines conditions, vous verser des indemnités journalières. Elles sont destinées à compenser en partie la perte de votre salaire.

La situation diffère selon votre statut professionnel :

Voir aussi les régimes d'assurance maladie

Pour lever les inégalités d’accès à ces revenus et, en particulier, ne plus pénaliser les personnes travaillant à temps partiel, en contrats précaires (CDD, intérim) ou qui sont en situation de recherche d’emploi, les conditions d’attribution des indemnités journalières ont récemment évolué.

Ainsi, le décret du 30 janvier 2015 assouplit les conditions d’ouverture de droit aux indemnités journalières en abaissant le nombre minimal exigé d’heures travaillées :

  • Pour les arrêts maladie « de courte durée » (moins de 6 mois), le nombre minimal exigé d’heures travaillées a été abaissé de 200 à 150 heures dans le dernier trimestre avant l’arrêt du travail ;
  • Pour les arrêts maladie « de longue durée », c’est-à-dire supérieurs à 6 mois, ainsi que pour l’invalidité, le nombre minimal exigé d’heures travaillées a été abaissé de 800 à 600 heures dans les douze mois ayant précédé l’arrêt du travail.
À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Vos-demarches/Vie-professionnelle/Arret-du-travail
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 26/01/2015
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?