« J’ai envie d’un bébé »

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016

Pourquoi peut-on avoir envie d’un bébé quand on est ado ? C’est une vaste question à laquelle on ne peut pas répondre de manière unique. Il est important de s’interroger sur ce dont on a envie lorsque cela arrive. L’envie de grossesse, d’enfant, est un désir qui met en jeu toute la complexité de son histoire personnelle.

Désir de grossesse = envie de quoi ?

D’être enceinte ou d’avoir un enfant ? De mettre un enfant au monde ? D’un amour total et inconditionnel avec un être issu de sa propre chair ? De quitter ses parents en devenant parent à son tour?

L’envie d’un bébé appelle beaucoup de questions et manifeste des désirs plus ou moins conscients. Lorsque l’on oublie, par exemple, de prendre sa contraception, ou qu’après les relations sexuelles (même protégées) on est à l’affut, attentifs voire angoissés aux moindres symptômes de grossesse, ou au contraire qu’une absence de règle n’est pas remarquée, cela peut-être un signe (inconscient) d’une envie de grossesse ou de bébé.

Avoir envie d’un bébé manifeste un désir de vie. Cette envie peut être un moyen de se prouver quelque chose à soi-même, par exemple : vérifier sa fertilité, exprimer une volonté de changement, maîtriser sa vie lorsque l’on a l’impression que tout nous échappe, d’autant plus à cette période adolescente où les bouleversements sont très présents.

Il ne s’agit pas d’un projet comme les autres car un enfant c’est pour toute la vie ! Alors il est important de décrypter ce qui se cache derrière cette envie.

Désir de grossesse et désir d’enfants : est-ce la même chose ?

Même si ces termes sont souvent associés, il y a une différence entre désir d’enfant et désir de grossesse. En effet, avoir envie d’être enceinte, ça peut être avoir envie de vivre le temps de la grossesse, d’être une femme enceinte. Le désir d’enfant lui est davantage une envie de donner de l’amour, de donner naissance à un être dont on va prendre soin et aider à grandir. Ce peut être aussi un désir de transmission d’une partie de nous et une envie de fonder sa propre famille.

Fantasme ou désir ?

Pour avoir un enfant, mieux vaut être deux, avez-vous décidé ensemble avec ton copain de devenir mère et père ? Sinon, es-tu prêt-e à avoir un enfant seul-e ? Et dans quelles conditions ?

Il existe parfois un décalage entre ce que l’on s’imagine et ce qu’est réellement l’arrivée d’un enfant et ce que cela implique. Parfois on rêve à son futur enfant comme on rêve à son grand amour, sans s’embarrasser de la réalité.

Par exemple le prix d’un paquet de couches, le montant d’un loyer éventuel, le temps que prennent les soins dont l’enfant a besoin et qui nous empêche de sortir quand on voudrait. As-tu pensé aussi à l’organisation des modes de garde dans ta ville ou sinon ton entourage est-il d’accord pour t’aider ?

Bref, de tous les trucs pas « glam » dont on a à s’occuper quand on devient parent. Pour se rendre compte de ce que c’est réellement et de l’attention que demande un bébé on peut faire l’expérience de garder un enfant en faisant du baby-sitting par exemple.

L’envie d’enfant à l’adolescence peut donc parfois relever davantage du fantasme que du véritable projet. C’est-à-dire que c’est une envie qui (sans se concrétiser) peut servir à se préparer à sa future vie d’adulte, à se l’imaginer et à expérimenter le plaisir que cela sera.

Au cours de la période adolescente, on est en pleine transformation. C’est le moment où souvent on se confronte à ses parents, où on a envie de se « séparer », de choisir son propre chemin. Ce processus est émotionnellement difficile. Alors comment accueillir un bébé à ce moment-là alors que l’on vit soi-même une période mouvementée ? Car le rôle d’un parent ce n’est pas seulement de câliner son enfant c’est aussi l’accompagner dans son éducation, et cela implique parfois d’être en conflit avec lui.

Devenir parents est une aventure faite de moments de joie et de plaisir mais aussi d’embûches et de chemins sinueux. Plus on sera sûr-e de son choix, préparé-e, entouré-e de ses proches et accompagné-e, plus la rencontre avec ce nouvel être pourra se faire en douceur et de manière la plus sereine possible.

Pour cela, les professionnels de santé peuvent t’aider, alors n’hésite pas à faire appel à eux et à nous à tout moment, par téléphone au 0800 235 236 ou par mail dans l’espace « Pose tes questions ».

Si tu veux en discuter sur le forum, tu peux participer à cette discussion :

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/jai-envie-dun-bebe-2-18127
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?