La blennorragie

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016

La blennorragie est une infection sexuellement transmissible des organes génito-urinaires due à une bactérie, le gonocoque. Elle est aussi appelée « gonorrhée« , « chaude-pisse » ou « chtouille« . Il s’agit d’une des plus fréquentes maladies infectieuses.

Quels sont les signes ? Où se manifestent-ils dans le corps ? Après combien de temps ?

Chez l’homme la maladie se manifeste par une sensation de brûlure en urinant, un écoulement de pus à l’extrémité de la verge, une inflammation de l’urètre.

Chez la femme, l’infection n’a pas toujours de signes visibles. Dans certains cas, les symptômes sont un écoulement vaginal anormal, des saignements au niveau du vagin, des douleurs dans le bas ventre.

Il peut exister des signes au niveau de l’anus ou de la gorge (en fonction des pratiques sexuelles).

La maladie se développe en 2 à 7 jours après la transmission de la bactérie.

Comment se transmet-elle ?

La maladie se transmet par voie sexuelle (sexe/sexe, sexe/anus, peau/sexe, bouche/sexe). La femme enceinte peut transmettre la maladie à son enfant au moment de la naissance. L’enfant risque alors de souffrir d’une infection oculaire qui peut être grave en absence de traitement.

Comment la dépister ?

Le médecin pratiquera des prélèvements au niveau des différentes zones probables de l’infection (urètre, col de l’utérus, anus et pharynx). Une prise de sang peut également être effectuée afin de détecter la présence de la bactérie dans le sang. Plus de 50 % des hommes et des femmes porteurs de l’infection n’ont pas de symptômes.

Quel traitement ? Quelles précautions prendre ?

Le traitement consiste en la prise d’antibiotiques. Tous les patients soignés devraient également être traités pour une chlamydiose car c’est une infection très fréquemment associée. Tous les partenaires qui ont eu des relations sexuelles avec le malade au moins dans les 60 jours précédant l’apparition des symptômes, ainsi que les parents de nouveau-nés infectés doivent suivre le même traitement.

Quels sont les risques en l’absence de traitement ?

Elle peut avoir de graves conséquences si elle n’est pas traitée et provoquer par exemple des infections de l’œil. Chez la femme, elle peut causer une infection grave de l’utérus pouvant entraîner la stérilité ou une grossesse extra utérine. Chez l’homme, elle peut causer une inflammation des testicules pouvant aboutir à la stérilité, des difficultés à uriner, une infection de la prostate et un rétrécissement de l’urètre.

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/la-blennorragie-12741
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?