La capote : choisir malin pour être serein

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016

« Bonjour Madame, je voudrais des Prévertalifs » – « Des quoi ? » répond la pharmacienne – « des Praterlasifs » répond le jeune client – « Ahhhh, vous voulez des PRÉSERVATIFS » hurle la pharmacienne devant tous les autres clients – «  Euhhhh… Oui c’est ça Madame, c’est pour ma voisine… » répond le jeune homme devenu tout rouge avant de ressortir de la pharmacie en courant… 

Cette scène témoigne de la difficulté d’acheter les préservatifs pourtant si indispensables à la bonne santé de chacun. Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour s’en procurer. Quelle que soit la vôtre, soyez fier de vous, car vous êtes une personne responsable, vos rapports sexuels sont protégés !

Tout le monde achète du dentifrice, du shampoing ou du déodorant ? Pourquoi pas des préservatifs ? Vous aurez peut-être l’impression que tout le monde vous regarde ou que la caissière vous juge. En réalité, les autres ne vous prêtent pas beaucoup d’attention… Le plus gêné dans l’histoire, c’est vous !

Réflexion et action…

Grâce à internet, il est aujourd’hui possible d’obtenir des informations avant de pousser la porte du lieu de vente. En déterminant la marque (toutes se valent), la taille (exprimée comme celle des vêtements : S, M, L, XL) et le prix que vous souhaitez, il sera possible de passer moins de temps dans le magasin. Si vous êtes un garçon, vous pouvez mesurer votre pénis en érection pour vous aider à choisir la bonne taille. Un calculateur de taille de préservatif sur internet (à trouver sur votre moteur de recherche préféré) pourra vous aider à prendre la bonne décision.

Où aller ?

Vous pouvez trouver des préservatifs à l’infirmerie de votre établissement scolaire. Le planning familial, les CeGIDD (le nouveau nom des CDAG) et les centres de santé peuvent en donner également. Certains distributeurs automatiques dans les rues ou dans les toilettes de certains lieux publics vous aideront et vous mettront à l’abri des regards indiscrets. Si les préservatifs y sont de bonne qualité, ils sont malheureusement plus chers qu’ailleurs.

Vous pouvez aussi choisir une pharmacie ou un commerce. Pour éviter que tout le quartier soit au courant, vous pouvez choisir un lieu de vente loin de chez vous et éviter les heures de pointe (en général les magasins sont moins remplis tôt le matin et tard le soir), vous éviterez de tomber sur la voisine trop bavarde… Même si cela n’est pas nécessaire, vous pourriez vous sentir plus à l’aise si vous acheter plusieurs produits. De cette façon, vous ne vous retrouverez pas à la caisse avec votre seule boite de préservatifs que vous pourrez cacher sous les autres produits pour éviter que les autres clients les voient.

Internet peut être tentant et sembler moins cher mais on ne sait jamais d’où viennent les produits donc si vous achetez en ligne, vérifier le sérieux du site avant l’achat pour éviter les mauvaises surprises ensuite. Les fabricants offrent aujourd’hui une gamme très variée de produits, à vous de choisir le type de préservatifs selon vos pratiques. Sur la boite, il est noté à quel usage chaque type de préservatif est réservé. Toutes les marques et les styles se valent mais la mention « NF » ou « NE » qui signifie Norme Française ou Norme Européenne garantit que vous achetez un produit de qualité. Sans ces sigles sur la boite, n’achetez pas !

Que choisir ?

Les pieds de deux individus ne se ressemblent pas, leurs sexes non plus…! Pour rappel, la taille standard d’un sexe en érection est de 15 cm environ et les deux tiers des verges se situent entre 13 et 17 cm.  La forme du gland est très variable également (en champignon, en hameçon, en pot à crayons, en poupée russe, en casque allemand…). Il va donc falloir trouver « capote à votre pénis » et pour cela essayer et voir comment vous vous y sentez.

Certaines tailles de préservatifs peuvent aller jusque 20 cm de long et 5,4 cm de large. Il faut noter qu’une taille standard d’un fabricant peut être le « grande taille » de l’autre ! Ça taille grand parfois…. Il peut donc être pertinent de faire un petit essayage (d’abord tout seul, une petite répét’ avant le jour J !) pour évaluer vos sensations et vérifier que vous n’êtes pas trop serré car il y a alors un risque de déchirure. Pour éviter cette dernière, l’achat d’un tube de lubrifiant (que vous veillerez à acheter compatible avec le latex des préservatifs) facilitera les frottements… Certains préservatifs sont lubrifiés… mais pas tous donc il faut le vérifier sur la boite.

A chacun ses goûts (fraise, cassis ou sans goût…), à chacun sa couleur et son style, à vous de trouver la capote qu’il vous faut. L’important est de se protéger ! Dans toutes les boites, vous trouverez une notice pour vous expliquer comment les utiliser. Si vous ne comprenez pas, appelez Fil Santé Jeunes, nous la lirons ensemble et vous expliquerons…

Si les préservatifs pour garçons sont les plus vendus et les plus connus, il existe aussi des préservatifs pour les filles. Plus chers et peut être moins évidents à utiliser les premières fois, ils permettent parfois de changer un peu les habitudes et de supprimer la « sensation serrée » des préservatifs pour garçons.

Dernière astuces…

Pour ne pas laisser de trace et ne pas risquer que votre entourage sache que vous en avez acheté (si vos parents suivent vos dépenses sur votre carte bancaire), vous pouvez payer les préservatifs avec de l’argent liquide et jeter le ticket de caisse dès que vous sortez du magasin. Vous n’aurez pas alors à répondre à leurs questions concernant un débit inconnu sur votre compte.

Pour éviter le regard de la caissière ou de la pharmacienne, vous pouvez choisir de payer vos préservatifs dans un magasin qui possède des caisses automatiques où vous scannez vous-même vos articles. En achetant une grande quantité, vous n’aurez pas à retourner souvent au magasin. Conservez alors vos préservatifs non utilisés dans un lieu frais et sec. Vérifiez la date d’expiration avant de les utiliser. Si la date est expirée, il faudra les jeter.

Avec ces conseils vous devriez avoir trouvé « chaussure à votre pied » avant de le prendre…

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/la-capote-choisir-malin-pour-etre-serein-18985
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?