La contraception, qui et où ?

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016

La contraception est un moyen pour les filles de ne pas tomber enceinte. En ce qui concerne les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), les préservatifs (masculins et féminins) restent le seul moyen de s’en protéger. Très accessibles, on en trouve assez facilement en pharmacie, dans les grandes surfaces, dans les centres de planification, dans des distributeurs implantés dans les collèges et les lycées etc.…

Mais lorsqu’on est avec son copain, que la question des IST est réglée et qu’on aimerait prendre une contraception régulière comme par exemple la pilule, vers qui se tourner et où aller ?

A qui s’adresser ?



Seul un professionnel de santé tel que le médecin généralisteun gynécologue, ou une sage femme peut prescrire une contraception comme la pilule, l’implant, le patch, le stérilet, ou encore l’anneau vaginal.

L’infirmière scolaire n’est pas en mesure de prescrire une contraception régulière, mais elle peut, selon la Loi dite H.P.S.T renouveler les ordonnances de contraceptifs datant de moins d’un an. Elle peut également donner gratuitement à une jeune fille qui aurait eu un rapport sexuel non protégé, la pilule du lendemain (appelée aussi contraception d’urgence).
La conseillère conjugale et familiale est apte aussi à délivrer la pilule du lendemain et elle peut dépanner d’une plaquette de pilules.

Où les trouver ?

  • En cabinet : on peut donc consulter son médecin traitant, aller voir un/une gynéco ou une sage-femme qui travaille en libéral. Il/elle peut nous recevoir seule et l’entretien reste confidentiel.
  • Dans un centre de planification : dans ce lieu de santé, on peut obtenir une pilule contraceptive. On n’a pas d’argent à avancer (prise en charge par la sécu) et on peut s’y rendre sans que les parents ne le sachent.
  • Dans un SUMPPS, Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion à la Santé

Comment ça se passe ?

La consultation, quel que soit le lieu dans lequel vous vous rendez, débute par un entretien indispensable pour mieux vous connaître (âge des premières règles, leur particularité, vos antécédents familiaux, vos vaccinations…).

Le médecin (le/la gynéco ou la sage-femme) vous parlera des inconvénients du tabac si vous fumez, de la façon dont vous vous nourrissez si vous avez des problèmes de poids, de votre acné si vous en avez etc.… L’examen comporte une partie concernant votre santé en général : le poids et la taille, la tension artérielle, la palpation des seins. Le médecin s’en tiendra là la première fois, si vous consultez seulement pour des renseignements ou pour prendre la pilule. Dans les autres cas, il vous proposera l’examen gynécologique qu’il ne faut pas redouter, même si ça gêne un peu votre pudeur. Cet examen est simple, non douloureux et ne dure que quelques minutes. Il permet au médecin (ou à la sage-femme) de voir si tout va bien pour vous.

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/la-contraception-qui-et-ou-6052
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 16/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?