La période d’ovulation

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016

Qui n’a pas retenu du cours de SVT que la période d’ovulation, c’est le 14ème jour du cycle menstruel ?

Certaines jeunes filles qui nous appellent au 0800 235 236 pensent que si elles ont eu des rapports sexuels en dehors de cette période, elles ne risquent pas d’être enceintes. Or dans la réalité, l’ovulation est un mécanisme bien plus complexe que cela. Alors ce « moyen de contraception » n’est pas fiable du tout. En effet, ce 14ème jour est purement théorique. Il peut varier d’une femme à l’autre, d’un cycle à l’autre chez une même femme.

Une période de fertilité variable

La période d’ovulation c’est LA période durant laquelle l’ovaire expulse un ovule vers la trompe. C’est là qu’il pourra être fécondé par un spermatozoïde.  L’ovule a une durée de vie de 12 à 24 heures.

En étant attentive à son corps, on peut repérer des signes pendant cette période : seins tendus, douleur dans l’ovaire qui ovule, sécrétions vaginales plus riches (très liquides et ressemblant à du blanc d’œuf cru avant l’ovulation, elles s’épaississent après), libido renforcée. Certains chercheurs ont même remarqué que pendant cette période les femmes portaient plus de bijoux, de couleurs, de vêtement à la mode… pour être attirantes !

Comme le cycle de la Lune, le cycle menstruel est théoriquement de 28 jours mais il peut varier selon les femmes. Le cycle se divise en deux phases. La première précède l’ovulation, la deuxième phase du cycle dure 14 jours, de l’ovulation au premier jour des règles suivantes. En réalité les variations sont nombreuses.

Pendant longtemps, on a considéré que les femmes étaient fertiles entre le dixième et le dix-septième jour du cycle menstruel. Or des études ont montré qu’en fait la période d’ovulation est  imprévisible même si les femmes sont bien réglées et qu’elle est encore plus fluctuante à l’adolescence. Une femme pourrait donc tomber enceinte à tout moment du cycle menstruel.

Méthodes de contraception fiables

Par conséquent, fonder sa contraception sur l’abstinence sexuelle pendant la période d’ovulation (méthode Ogino) est très risqué. Tout comme la méthode des températures selon laquelle la température de la femme est différente avant et après l’ovulation. Après l’ovulation, l’ovaire fabrique une seconde hormone, la progestérone, qui fait monter la température. Le moment de la montée de la température correspond au lendemain de l’ovulation. Mais il n’y a pas de signal annonçant que l’on va ovuler. On sait seulement après coup que l’ovulation est terminée. De plus, la température doit rester élevée pendant au moins trois jours si on veut être sûre que cette montée de température ne soit pas due à un rhume. Et cela se joue à 2, 3 ou 4 dixièmes de degré près ! Cette méthode est plus performante pour déterminer la meilleure période pour être enceinte que pour l’éviter.

Si on ne souhaite pas avoir d’enfant, il est nécessaire d’opter pour une contraception efficace comme la pilulele DIU(dispositif intra-utérin  ou « stérilet ») ou le préservatif qui protège également contre les Infections Sexuellement Transmissibles.

Le message à retenir : calculs, courbes des températures… ces techniques sont peu précises et à l’adolescence, en période de fertilité maximum, ce sont des méthodes peu fiables. Pilule, préservatif sont fiables à près de 100% quand ils sont bien utilisés.

Ce sujet t’intéresse, participe à la discussion « la première fois » sur le FORUM !

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/la-periode-dovulation-6597
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?