La personne de confiance - Le droit d’être informé

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 09/05/2011

Lors d’une consultation ou d’une hospitalisation, la présence d'un proche ou d'une tierce personne peut faciliter la transmission des informations reçues : à deux, on peut recouper les informations données par le médecin et en discuter. C'est pour cette raison qu'il vous est possible de désigner une personne de confiance à chaque hospitalisation (vous pouvez modifier votre choix à tout moment) (Article L. 1111-6 du Code de la santé publique).

Lors d’une consultation ou d’une hospitalisation, la présence d'un proche ou d'une tierce personne peut faciliter la transmission des informations reçues : à deux, on peut recouper les informations données par le médecin et en discuter. C'est pour cette raison qu'il vous est possible de désigner une personne de confiance à chaque hospitalisation (vous pouvez modifier votre choix à tout moment) (Article L. 1111-6 du Code de la santé publique).

La personne de confiance est celle à laquelle les professionnels de santé se référeront si, à un moment ou un autre, vous n'êtes ni en mesure d'être informé, ni en mesure d'exprimer votre volonté. Il est donc important d'avertir la personne que vous avez désignée et d’échanger avec elle sur vos choix.
Sa désignation est faite par écrit. Elle peut être la personne qui partage votre vie, un membre de votre famille ou toute personne en qui vous avez confiance (ami, médecin traitant…). La seule condition est que cette personne soit majeure.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Vos-demarches/Droits-des-malades/Le-droit-d-etre-informe/La-personne-de-confiance
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 09/05/2011
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?