La puberté chez la fille

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016

Le mot « puberté » vient du latin « pubere » et veut dire « se couvrir de poils ». La puberté signe la fin de l’enfance et le début de l’adolescence, et désigne le processus au cours duquel le corps atteint sa maturité sexuelle. 

Qu’est-ce que c’est ?

Elle se manifeste principalement par de multiples transformations au niveau physique, psychologique et hormonal. Elle peut apparaître vers 10-11 ans (ou plus tard 14-15 ans) et peut se poursuivre jusqu’à 18 ans.

Cela peut  varier d’une personne à une autre : chacun son rythme !

Comment ça fonctionne ?

Les hormones sont des substances chimiques transportées par le sang ; celles-ci sont responsables des changements physiques et affectifs qui caractérisent la puberté. Les changements hormonaux se déclenchent lorsque l’hypophyse (une glande se trouvant dans le cerveau) donne le signal de départ aux glandes sexuelles (les ovaires chez les filles) afin qu’elles commencent à faire leur travail. Les principales hormones femelles produites par les ovaires sont l’œstrogène et la progestérone. Elles sont donc à l’origine des transformations physiques.

Les transformations physiques

Apparition des premières règles, appelées aussi menstruations. Ce terme vient du latin « mensis » et signifie « mois » : chez la fille au moment de la puberté, des écoulements de sang surviennent par le vagin environ chaque mois indiquant que l’utérus élimine les tissus censés accueillir un potentiel œuf fécondé. Les saignements signent donc l’absence d’une grossesse et durent de 3 à 5 jours ; ils peuvent aller jusqu’à 8 jours.

Poussée de croissance en taille et en poids : généralement les filles grandissent de plusieurs centimètres, jusqu’à 8 cm par an. C’est le moment où le bassin s’élargit et où les formes se dessinent, au niveau des hanches et des cuisses. Apparaît également un élargissement du bassin, et une répartition du tissu adipeux au niveau des hanches et des cuisses.

Développement de la poitrine : le diamètre du mamelon augmente et le « bourgeon mammaire » s’élargit.

Développement de la vulve : croissance des grandes et des petites lèvres.

Apparition des poils sous les aisselles, au niveau du pubis et de l’aine. Ces poils foncent, frisent et deviennent plus drus.

Mue de la voix : la mue de la voix chez la fille est beaucoup moins spectaculaire que chez le garçon. La voix devient toutefois plus grave d’environ une tierce (c’est-à-dire que la voix baisse d’environ deux tons).

Les changements psychologiques

Avec toutes ces transformations corporelles, il n’est pas étonnant que l’on se sente parfois contrariée, voire complexée – d’autant qu’à l’adolescence le regard des autres sur soi, sur le physique est vraiment important. Au delà du regard des autres, ce que l’on ressent à l’intérieur de son corps durant cette période étonne, interroge, parfois rassure (ah ça y est, j’ai mes règles !) ou au contraire angoisse (comment se fait-il que je n’aie toujours pas mes règles ?). C’est pourquoi durant la puberté on est plus fragile émotionnellement et psychologiquement.

Il n’est pas évident de se sentir bien dans son corps quand on est adolescente, mais ce que l’on peut se dire c’est que l’on passe toutes par cette phase de puberté, on subit toutes ces changements.

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/la-puberte-chez-la-fille-6188
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?