L'accès à l'emploi pour les personnes autistes

Information proposée et validée par Ministère des Solidarités et de la Santé Publiée le 29/11/2016

Sans préparation préalable, l'insertion professionnelle en milieu ordinaire est souvent difficile du fait de la particularité de l'autisme, mais aussi à cause de la méconnaissance de ce handicap et des potentialités des personnes autistes. De ce fait, l'accès à l'emploi ordinaire ne concerne que peu de personnes autistes aujourd'hui en France. Il existe cependant des solutions, amenées à se développer.
Si vous souhaitez suivre une formation professionnelle
Vous pouvez demander à la MDPH :
Une (...)


Si vous souhaitez suivre une formation professionnelle

Vous pouvez demander à la MDPH :

-Une pré-orientation pour affiner votre projet professionnel.

-Une formation professionnelle (AFPA, GRETA, autres organismes de formation sur notification et orientation de la MDPH)

Si vous voulez travailler en milieu ordinaire

Une aide peut-être nécessaire.

Vous pouvez demander à la MDPH une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé, puis contacter Cap Emploi (via Pôle Emploi) qui examinera les aides possibles et vous aidera à atteindre votre objectif professionnel.

L'entretien en vue d'une embauche peut représenter une difficulté pour vous : n'hésitez pas à vous faire accompagner dans la préparation par un SAVS (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale) ou une association.

Si vous passez un concours professionnel, vous pouvez demander à bénéficier d'aménagements.

La loi Travail promeut le travail accompagné. Elle préconise qu'un accompagnateur peut intervenir sur le lieu de travail en fonction des besoins, pour identifier les aménagements nécessaires du poste de travail, aider l'adulte autiste et ses collègues. Le job coaching est également amené à se développer. Renseignez vous auprès de la MDPH ou Cap Emploi.

Si vous voulez travailler dans une entreprise adaptée.

Il vous faut bénéficier de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé auprès de la MDPH.

Vous pouvez aussi demander à la MDPH le soutien d'un SAVS ou d'un SAMSAH (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes en situation de Handicap) pour vous accompagner dans votre vie sociale (travail, logement, loisirs…). Le service définira avec vous, en fonction de vos besoins et de vos souhaits, le type d'aide à vous apporter.

Si vous travailliez déjà avant votre diagnostic

Vous et votre employeur pouvez bénéficier de l'accompagnement d'un SAMETH (Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Travailleurs Handicapés).

Si vous ne travaillez pas

Vous pouvez faire une demande d'AAH à la MDPH.

L'AAH vous sera accordée si votre taux de handicap est au moins égal à 80 %.

Si ce taux est compris entre 50 et 79 %, l'AAH ne sera accordée que si vous avez une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi.

Deux témoignages à découvrir :

À retrouver sur http://handicap.gouv.fr/focus/l-autisme/vivre-avec-l-autisme/article/l-acces-a-l-emploi
Information proposée et validée par Ministère des Solidarités et de la Santé Publiée le 29/11/2016
prépare et met en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines des affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale, de la santé publique et de l’organisation du système de soins. Sous réserve des compétences du ministre des Finances et des Comptes publics, elle prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la protection sociale.
Ministère des Solidarités et de la Santé

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?