Laryngite

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 11/06/2019

Inflammation des voies aériennes supérieures le plus souvent due à une infection virale (jamais bactérienne) et se manifestant par une voix enrouée

 

Comment puis-je attraper cette infection ?

La contamination d’un être humain à un autre s’effectue via les éternuements, la toux et les mains non lavées. 

Lorsque cette infection est due à un virus, cela signifie souvent qu'une épidémie est en cours.

Toutes les laryngites ne sont pas dues à des infections. D'autres causes existent : allergies, irritants, surmenage vocal...

Combien de temps vais-je me sentir malade ?

La voix reste enrouée 1-2 semaines et la toux peut durer jusqu’à 1 mois après guérison en raison de l’irritation/inflammation de la gorge qui perdure. 


Pour plus d'informations, consultez les articles du site de l'Assurance Maladie - ameli.fr : 

Que puis-je faire pour me sentir mieux ?

•    Reposez-vous si vous vous sentez fatigué(e) 

•    Hydratez-vous suffisamment : vous ne devez pas avoir soif et vos urines doivent être de couleur jaune clair 

•    Mettez votre voix au repos 

•    Evitez le tabagisme (actif ou passif)

•    Mouchez vous régulièrement, si possible avec du sérum physiologique (quand vous sentez que ça coule à l'arrière de la gorge, cela entretient l'irritation qui provoque la toux)

•    Si votre enfant est malade : Lavez-lui régulièrement le nez au sérum physiologique, au minimum 4 à 6 fois par jour, et avant chaque prise alimentaire


Pour plus d'informations, consultez l'article du site de l'Assurance Maladie - ameli.fr : Comment pratiquer un lavage de nez chez le nourrisson et le petit enfant ?

Quels médicaments peuvent m'aider à me sentir mieux ?

Comme l'origine n'est jamais bactérienne, vous n'avez pas besoin d’antibiotiques : ils ne seront pas efficaces

Dans la plupart des cas aucun médicament n'est nécessaire.

En cas de fièvre ou de douleur, vous pouvez prendre du paracétamol.

Evitez certains médicaments en vente libre, notamment :

  • les anti-inflammatoires comme l'ibuprofène, qui peuvent favoriser le risque de complications
  • les médicaments contre la toux, en particulier chez les enfants (la toux est un mécanisme naturel de protection des voies aériennes, il faut donc attendre qu'elle disparaisse d'elle-même)

Les corticoïdes sont parfois utiles sur prescription médicale, mais uniquement chez l'enfant


Si votre enfant a de la fièvre : la température de la pièce ne doit pas être trop élevée, idéalement entre 18°C et 20°C. Découvre-le, et proposez-lui régulièrement (par exemple toutes les 15 minutes) une petite quantité de boisson même s'il ne réclame pas afin d'éviter qu'il ne se déshydrate. 



Pour plus d'informations, consultez :

Comment éviter que mon entourage ne soit malade ?

•    Lavez-vous les mains régulièrement 

•    Utilisez des mouchoirs à usage unique 

•    Toussez dans votre coude 

•    Evitez les contacts avec des personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées …) tant que vous êtes malade, et portez un masque lorsque vous sortez de chez vous

•    Si votre enfant est malade : lavez ses peluches et aérez sa chambre



Pour plus d'informations, consultez la page : Porter un masque jetable


Les informations qui figurent dans cette fiche sont générales, elles ne remplacent pas l'avis de votre professionnel de santé. 

 

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 11/06/2019
Les contenus Antibio'Malin sont issus d’un projet de recherche mené par l’axe interdisciplinaire ANTIBIOVAC au sein de l’équipe de recherche APEMAC de l’Université de Lorraine. Ce travail a été mené en collaboration avec AntibioEst, l’ARS Grand Est, la CPAM de Meurthe et Moselle et la DRSM Nord-Est. Le comité scientifique multidisciplinaire a inclus une cinquantaine de personnes (professionnels de santé et usagers). La mise à jour du contenu est réalisée par l’équipe d’AntibioEst.

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?