Le liquide pré-séminal en 10 questions

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016

On en entend parler sans vraiment bien savoir de quoi il s’agit. Seuls les garçons en ont, mais cela peut intéresser les filles. On peut le penser inutile mais on se trompe. Le liquide pré-séminal ou pré-éjaculatoire c’est quoi ? Tour d’horizon en 10 questions…

Le liquide pré-séminal, c’est quoi ?

C’est un liquide visqueux et incolore secrété par des glandes, émis par l’urètre de l’homme lorsqu’il est sexuellement excité (par la masturbation, les préliminaires au début d’un rapport).

C’est quand ?

C’est avant l’éjaculation. Il survient systématiquement à partir d’un certain niveau d’excitation. Il faut que l’érection soit suffisante pour que ce fluide apparaisse.

D’où vient-il ?

Il est produit par les glandes de Cowper proches des corps érectiles du pénis.

Ça ressemble à quoi ?

Il est transparent et forme parfois des fils. Il peut être très abondant chez certains garçons et très peu chez d’autres selon la taille des glandes de Cowper. Certains garçons n’ont pas conscience de la sortie de ce liquide.

Peut-on contrôler son émission ?

Non, c’est impossible. Le liquide sort forcément à partir du moment où il y a érection et que cela gonfle et appuie sur les glandes de Cowper. Ce fluide sort doucement, contrairement à l’éjaculation qui sort en jets.

À quoi sert-il ?

Il a deux fonctions : il sert à faciliter la pénétration et a donc un rôle de lubrifiant. Il sert aussi à nettoyer l’urètre en neutralisant l’acidité de l’urine qui pourrait nuire aux spermatozoïdes.

Est-ce la même chose que le liquide séminal ?

Non, le liquide séminal est, comme son nom l’indique, un liquide produit par les vésicules séminales. Il fait partie des composants du sperme. Le liquide séminal est donc visible uniquement au moment de l’éjaculation.

Le liquide pré-séminal peut il entraîner une grossesse ?

Oui et non. Naturellement, il ne contient pas de spermatozoïdes. MAIS, il peut entraîner avec lui des spermatozoïdes qui étaient présents dans l’urètre après une précédente éjaculation. De ce fait, une pénétration, même sans éjaculation peut parfois entraîner une grossesse. L’astuce, c’est d’uriner avant le rapport sexuel ! Comme ça, les spermatozoïdes présents sont évacués dans l’urine. Cela diminue les risques… mais ne les annule pas complètement.

Peut-il transmettre le virus du SIDA ?

Certaines études ont prouvé la présence du virus du SIDA dans le liquide pré-éjaculatoire des personnes séropositives, ce qui peut infecter le ou la partenaire.

Est-ce une anomalie de l’éjaculation ?

Non ! C’est un liquide parfaitement naturel dont l’émission est normale.

Pas de panique… Restez cool et laissez couler…

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/le-liquide-pre-seminal-en-10-questions-15856
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 08/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?