Les assistantes sociales

Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017

Lorsque l’on est confronté à une situation de perte d’autonomie, le soutien d’une assistante sociale peut être précieux pour faire valoir ses droits, déposer des dossiers de demande d’aides et coordonner toutes les demandes d’aides en cours.

Que fait l’assistante sociale ?

Elle aide la personne à remplir les dossiers administratifs et l’oriente vers le service le plus adapté.

Où trouver une assistante sociale ?

Vous pouvez solliciter l’aide d’une assistance sociale dans les organismes suivants :

Le point d’information local dédié aux personnes âgées

Des assistantes sociales sont présentes dans certains points d’information locaux. Renseignez-vous auprès de votre point d’information local.

Pour trouver le point d’information local le plus proche de chez vous, consulter l’annuaire du portail.

Le service social du CCAS (centre communal d’action sociale)

Les CCAS des grandes villes disposent d’une assistante sociale qui peut aider dans les demandes.

Par exemple pour faire :

Les CCAS participent à l’instruction des demandes d’aides sociales et les transmettent aux organismes compétents. Par exemple, dans le cadre d’une demande d’ASH, le CCAS transmet le dossier au conseil départemental.

Pour savoir s’il existe une assistante sociale dans votre CCAS et prendre rendez-vous, renseignez-vous auprès de votre CCAS.

Pour en savoir plus, consulter l'article "le CCAS".

Les services sociaux départementaux

  • Les unités d’actions sociales

Selon les départements, ces unités ont des noms différents. Les assistantes sociales y sont polyvalentes et peuvent aider sur différents droits (logement, surendettement, accès aux soins) et orienter vers les services sociaux plus spécialisés comme ceux en charge de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

  • L’assistante sociale de l’équipe médico-sociale APA du conseil départemental

L’équipe médico-sociale APA est un service du département qui intervient après avoir reçu une demande d’APA . Elle est en charge de l’évaluation de la perte d’autonomie, des besoins et de la situation d’une personne âgée vivant à domicile. Elle est composée de professionnels de professions différentes : médecin, travailleurs sociaux, infirmières, personnel administratif… Sa composition varie selon les départements.

Il est possible qu’une assistante sociale y exerce. Renseignez-vous auprès de votre conseil départemental.

Pour en savoir plus, consulter l'article "l’équipe médico-sociale APA".

  • L’assistante sociale de la MDPH

Elle fait partie de l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Elle informe les personnes handicapées qui se présentent à la MDPH sur leurs droits, les oriente et instruit diverses demandes qui les concernent comme la demande de PCH (prestation de compensation du handicap).

Le service social de l’hôpital

Les assistantes sociales du service social de l’hôpital informent, orientent et aident les patients et leur famille. Elles apportent leur appui pour :

  • permettre l'accès aux soins et aux droits,
  • organiser les conditions de sortie du patient, et de continuité des soins.

Les assistantes sociales travaillent en étroite collaboration avec les différents organismes et structures situés hors de l’hôpital pour assurer les relais nécessaires suite à une hospitalisation.

Les assistantes sociales de l’hôpital vont par exemple vous aider à trouver un établissement d’hébergement temporaire après une hospitalisation si vous ne pouvez pas revenir immédiatement chez vous, et, par exemple, initier la demande d’APA.

Le service d’action sociale des caisses de retraite

Les caisses de retraite développent une politique d’action sociale destinée à prévenir le risque de perte d’autonomie des personnes âgées. Elles proposent différentes actions de prévention qui peuvent se matérialiser par :

  • des aides financières ;
  • des aides matérielles : financement d’aides techniques comme des barres d’appui ou des marches antidérapantes, financement de l’intervention d’une aide à domicile, d’une téléassistance… ;
  • un accompagnement social.

Renseignez-vous auprès du service d’action sociale de votre caisse de retraite pour être mis en relation avec une assistante sociale.

Pour en savoir plus, consulter l'article "les aides des caisses de retraite".

Le service social de l'Assurance maladie 

Une assistante sociale du service social de l’Assurance maladie peut, par exemple, vous aider à :

  • financer vos soins, faire valoir vos droits, acquérir une complémentaire santé,
  • vous informer sur les aides facilitant votre retour à domicile (aide humaine, aide technique, adaptation du logement...) en cas d’hospitalisation.   

Pour en savoir plus, consulter l'article "les aides de l’Assurance maladie pour les personnes âgées".

À retrouver sur http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/qui-sadresser/professionnels-de-laide-et-du-soin/les-assistantes-sociales
Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017
La CNSA (caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) contribue au financement et à l’accompagnement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle anime le portail national www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr et informe les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches sur les aides, les démarches et les interlocuteurs à contacter. 
CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?