Nausées, vomissements, diarrhées - Nausées, vomissements, diarrhées et problèmes de bouche

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 02/12/2013

La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent provoquer des nausées, des vomissements ou des diarrhées. Une prise en charge adaptée permet le plus souvent de les limiter ; des gestes simples et des conseils pratiques peuvent également vous aider si ces effets surviennent.

La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent provoquer des nausées, des vomissements ou des diarrhées. Une prise en charge adaptée permet le plus souvent de les limiter ; des gestes simples et des conseils pratiques peuvent également vous aider si ces effets surviennent.


Nausées et vomissements pendant les traitements


Les nausées anticipatoires

Des phénomènes de nausées anticipatoires commencent parfois dès l'entrée dans l'hôpital, avant le début du traitement. Ces nausées sont liées à l'anxiété provoquée par la chimiothérapie ou plus rarement la radiothérapie ; elles peuvent être réduites par des médicaments ou par des techniques de relaxation. N'hésitez pas à en parler aux professionnels de santé qui vous accompagnent.


Pendant la chimiothérapie

La chimiothérapie, qu'elle soit sous forme de comprimés ou administrée par une perfusion, peut provoquer des nausées et des vomissements.

Les nausées débutent souvent le soir ou le lendemain de la perfusion ; elles ne persistent généralement pas plus de 3 jours après le traitement.

Les vomissements ne sont pas systématiques ; ils ne persistent en général pas plus de 48 h après le traitement.

Pour consulter la liste des effets secondaires par type de cancer, vous pouvez aussi accéder à notre rubrique les cancers.


Pendant la radiothérapie

La radiothérapie utilise des rayons qui, lorsqu'ils sont ciblés sur l'abdomen ou le bassin, peuvent irriter les organes du système digestif comme l'estomac, le foie ou l'intestin. Cette irritation entraîne alors des nausées ou des vomissements.

Ces troubles peuvent débuter dès la première semaine de traitement et persister pendant toute sa durée. Les nausées commencent souvent le soir ou le lendemain de la séance. Elles ne durent en général pas plus de quelques jours et ne sont pas systématiquement accompagnées de vomissement.

D'autres troubles digestifs peuvent survenir pendant une radiothérapie comme des douleurs abdominales, des crises hémorroïdaires ou de la diarrhée.

Limiter les nausées et vomissements


Un traitement médicamenteux

Des médicaments, appelés antiémétiques, peuvent vous être prescrits avant, pendant et après les traitements pour réduire les risques de nausées et de vomissements, y compris anticipatoires.

Si malgré la prise d'un traitement préventif, vous avez des nausées ou des vomissements, il est important de le signaler à votre médecin afin qu'il adapte le traitement. L'équipe soignante peut aussi vous indiquer différents moyens pour limiter ces effets secondaires.


Conseils pratiques en cas de nausées ou de vomissements

La façon dont vous composez vos repas pendant les traitements peut favoriser la survenue de nausées et de vomissements. Voici quelques conseils pour adapter votre alimentation à la survenue de ces effets secondaires.

Les aliments :

  • Privilégier les aliments froids ou tièdes, moins odorants que les aliments chauds.
  • Éviter les aliments lourds, difficiles à digérer comme les aliments frits, gras ou épicés.
  • Manger ce qui vous fait plaisir et envie.

Adapter sa façon de manger et de boire :

  • Faire plusieurs petits repas, plutôt que deux repas traditionnels plus longs à digérer.
  • Prendre le temps de manger lentement afin de faciliter la digestion.
  • Manger légèrement avant et après le traitement.
  • Boire plutôt avant ou après les repas que pendant. Les boissons gazeuses fraîches, à base de cola notamment, aident parfois à diminuer les nausées.

Si des vomissements surviennent, il est conseillé de se rincer la bouche à l'eau froide et d'attendre 1 à 2 heures avant de manger.

Il est également conseillé d'éviter le tabac. Si vous souhaitez arrêter de fumer, votre médecin peut vous y aider.

En savoir plus sur l'arrêt du tabac

Diarrhées

Un risque de diarrhées est possible pendant la chimiothérapie et la radiothérapie. Un traitement préventif (anti-diarrhéique) peut vous être prescrit.

Vous pouvez aussi appliquer quelques conseils pratiques pour limiter la survenue de cet effet comme privilégier une alimentation pauvre en fibres (à base de riz, pâtes, pommes vapeur, bananes bien mûres, gelée de coing, fromage à pâte cuite, biscottes, carottes). Evitez les boissons glacées, le café, les produits laitiers, les légumes crus, les céréales et le pain complet.

En cas de diarrhées, il est conseillé de boire au moins deux litres de liquides (eau, thé, tisane, bouillon de légumes, eau de riz, jus de carottes, sodas à température ambiante) pour éviter la déshydratation.


En parler à son médecin

Si les diarrhées persistent ou si elles sont associées à de la fièvre ou à des vomissements, informez-en votre médecin. Une hospitalisation en urgence pourra être envisagée.

Pour consulter la liste des effets secondaires par type de cancer, vous pouvez aussi accéder à notre rubrique les cancers.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Qualite-de-vie/Nausees-vomissements-diarrhees-et-problemes-de-bouche/Nausees-vomissements-diarrhees
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 02/12/2013
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?