Organismes à prévenir - Après le décès d’un proche

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 26/01/2015

Après le décès de la personne malade, il faut penser à contacter ou à prévenir un certain nombre de personnes et d'organismes. A cet effet, il vous sera demandé des bulletins d'actes de décès que vous pouvez obtenir auprès de votre mairie. Les pompes funèbres qui organisent les obsèques peuvent les retirer pour vous.

Après le décès de la personne malade, il faut penser à contacter ou à prévenir un certain nombre de personnes et d'organismes. A cet effet, il vous sera demandé des bulletins d'actes de décès que vous pouvez obtenir auprès de votre mairie. Les pompes funèbres qui organisent les obsèques peuvent les retirer pour vous.


Les organismes à prévenir

Voici une liste indicative de personnes à contacter pour vous permettre de vous y retrouver en ces moments difficiles :

L'employeur, pour qu'il régularise le ou les salaires en cours et les capitaux décès éventuels ;

La caisse d'assurance maladie, pour régulariser le paiement des prestations en cours et s'informer d'un éventuel capital décès ;

Les mutuelles, pour modifier ou annuler le contrat d'adhésion, le paiement des cotisations en cours et s'informer d'un capital décès selon le contenu du contrat ;

Le notaire, pour régler la succession ;

Les organismes de prêts (banques, etc.), pour connaître les possibilités de remboursement des emprunts par les éventuelles assurances prises par la personne décédée ;

Pôle emploi, si la personne décédée était au chômage, pour arrêter le paiement des prestations en cours et s'informer d'un éventuel capital décès ;

La caisse d'allocations familiales (Caf) : www.caf.fr ou la Mutualité sociale agricole (MSA) : www.msa.fr, pour modifier ou obtenir de nouvelles prestations familiales selon votre situation sociale (allocations de soutien familial, d'aide au logement, etc.) ;

La Caisse de retraite principale et les retraites complémentaires, pour arrêter les versements et examiner quels sont les droits à une pension de réversion pour le veuf ou la veuve, qu'il soit ou non remarié ;

Le propriétaire du logement pour un éventuel changement de nom sur le bail ;

Les assurances (véhicules, habitation, etc.) pour effectuer des modifications éventuelles sur les différents contrats en cours ;

EDF et GDF, l'opérateur téléphonique, l'organisme fournisseur d'eau, etc. pour modifier les contrats ;

Le centre des impôts, pour mettre à jour le changement de situation.

Pour toute information sur les démarches éventuelles à effectuer durant cette période difficile, vous pouvez contacter l'assistant(e) social(e) ou votre caisse d'assurance maladie.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Aider-un-proche-malade/Apres-le-deces-d-un-proche
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 26/01/2015
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?