Partir en vacances malgré la perte d’autonomie

Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017

Vous avez envie de partir en vacances. Comment organiser des vacances quand on est en perte d’autonomie ou que l’on accompagne au quotidien un proche en perte d’autonomie ? Ce dossier présente différentes solutions en fonction de vos besoins et de vos souhaits : besoin d’aide et de soins au quotidien sur votre lieu de vacances, souhait de partir en vacances avec votre proche en perte d’autonomie…

Vous avez besoin d’un lieu de vacances adapté à l’accueil de personnes en perte d’autonomie

Vous souhaitez partir en vacances dans un lieu adapté à votre situation et vos besoins. Vous souhaitez par exemple que l’hébergement et ses alentours soient accessibles, même avec une mobilité réduite. Comment trouver un lieu de villégiature accessible et vous assurer qu’il sera adapté à vos besoins ou à ceux de votre proche ?

La marque d’Etat « Tourisme et handicap » vise à développer une offre touristique adaptée et intégrée à l’offre généraliste. L’offre d’hébergement est concernée mais également l’offre de loisirs et la restauration.

Le label « Tourisme et handicap » garantit une information objective sur les caractéristiques du lieu. Les évaluations des sites et des équipements touristiques sont réalisées par des binômes d’évaluateurs issus du monde du tourisme et du handicap sur la base de critères précis. Pour trouver un site labellisé « Tourisme et handicap », vous pouvez utiliser le moteur de recherche proposé par la direction générale des entreprises.

Les solutions pour se déplacer

Pour accéder à votre lieu de vacances en train

Vous pouvez utiliser les services de la SNCF conçus pour faciliter les déplacements des personnes ayant une mobilité réduite :

  • Accès plus : un service gratuit d'accueil en gare et d'accompagnement au train. Il est réservé :

    • aux personnes présentant une carte d'invalidité,
    • aux titulaires d'une carte " pensionné-réformé de guerre ",
    • aux personnes détentrices d'une carte de priorité, station debout pénible ou de stationnement de véhicule,
    • aux personnes se présentant en gare avec leur propre fauteuil roulant.
  • le service d’accompagnement personnalisé des compagnons du voyage : c’est un service payant proposé par l’association « Compagnons du Voyage », fondée par RATP et SNCF, qui met son équipe d’accompagnateurs à la disposition des voyageurs ayant des difficultés à se déplacer.

Pour accéder à votre lieu de vacances en avion

Certaines compagnies aériennes proposent des services d'accueil et d'accompagnement dans les aéroports.

Pour vos déplacements sur place

Renseignez-vous avant votre arrivée sur les solutions de transports proposées par la ville où vous allez séjourner. Certains départements ou communes proposent des solutions de transport pour les personnes âgées dont les déplacements de proximité sont devenus difficiles, à un prix raisonnable et sous réserve de remplir les critères d’éligibilité :

  • transport individuel sur demande : taxi ou taxi collectif,
  • navettes pour faciliter les déplacements sur les marchés, dans les centres-villes, dans les grandes surfaces…

Pour en savoir plus, consulter l’article sur « Les solutions de transports ».

A noter : il existe des agences de voyages spécialisées pour l’organisation de vacances adaptées. 

L’hébergement chez des accueillants familiaux

L’accueil familial est proposé par des accueillants familiaux agréés par le conseil départemental.

Les accueillants familiaux reçoivent des personnes âgées ou handicapées chez eux et leur font partager leur vie de famille, moyennant rémunération. L’hébergement en accueil familial peut être ponctuel, par exemple pour des vacances, ou au long cours.

Le cadre familial qui leur permet de bénéficier d’une présence aidante et stimulante et d’un accompagnement personnalisé.

Pour en savoir plus sur l’accueil familial, consulter l’article « Vivre en accueil familial ».

Vous avez besoin d’aide et de soins au quotidien sur votre lieu de vacances

Vous avez besoin d’aide dans les actes essentiels de la vie quotidienne

Vous bénéficiez de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Vous êtes aidé chez vous tout au long de l’année grâce à des intervenants à domicile pour des actes essentiels de la vie : par exemple, vous lever, vous laver, vous habiller... Vous avez besoin du même type d’aide sur votre lieu de vacances.

Il convient de vous rapprocher du service APA de votre département pour l’informer de votre départ et de votre besoin d’une prise en charge sur votre lieu de vacances, afin de déterminer si l’aide peut être maintenue.

Les coordonnées des services d’aide à domicile susceptibles d’intervenir pendant vos vacances peuvent vous être communiquées par le département de votre lieu de séjour ou un point d’information dédié aux personnes âgées proche de celui-ci.

Pour trouver les coordonnées du point d’information local dédié aux personnes âgées le plus proche de votre lieu de vacances, consulter l’annuaire.

Vous avez besoin d’une aide ponctuelle sur votre lieu de vacances : pour des petits travaux de jardinage, du ménage…

  • Vous pouvez employer quelqu’un directement et utiliser le Cesu (chèque emploi service universel). Si cet emploi n’excède pas 4 semaines consécutives et plus de 8 heures par semaine, il n’est pas nécessaire de rédiger un contrat de travail.
  • Vous pouvez faire appel à un service d’aide à domicile prestataire près de votre lieu de villégiature.

Vous avez besoin de recevoir des soins

Pour bénéficier de soins sur votre lieu de vacances, vous pouvez contacter :

  • un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile). Les SSIAD interviennent à domicile sur prescription médicale pour dispenser des soins aux personnes âgées et aux personnes handicapées.
    Pour trouver les coordonnées d’un SSIAD, consulter l’annuaire du portail.
  • un infirmier libéral.
    Pour trouver les coordonnées d’un infirmier libéral, consulter l’annuaire de l'Assurance maladie.

Vous cherchez un séjour organisé

Des séjours en France ou à l’étranger spécialement conçus pour les personnes âgées sont proposés par différents organismes locaux et nationaux.

Au niveau local, les CCAS (les centres communaux d’action sociale), les clubs de retraités, les associations, proposent ce type de séjours.

Pour savoir ce qui existe près de chez vous, renseignez-vous auprès du point d’information local dédié aux personnes âgées. Pour trouver les coordonnées du point d’information local, consulter l’annuaire.

Au niveau national, différents organismes proposent des séjours. Par exemple :

  • Les caisses de retraite : renseignez-vous auprès du service d’action sociale de votre caisse.
  • le programme Seniors en Vacances de l’ANCV (agence nationale des chèques vacances) qui propose des séjours tout compris, à part le transport, pour les personnes âgées. Un tarif préférentiel est proposé aux personnes âgées en situation de fragilité économique ou sociale. L’ANCV peut octroyer une aide financière aux retraités non imposables pour payer une partie du coût du séjour.
    Les caisses de retraite peuvent, selon leurs barèmes de ressources, prendre en charge tout ou partie des coûts de séjour dans le cadre de ce programme.
    Un moteur de recherche des séjours vacances est consultable sur le site de l’ANCV.

Des organismes proposent des séjours destinés aux personnes âgées qui ont des difficultés financières ou d’isolement. Par exemple :

Vous cherchez une solution d’accompagnement pour votre proche en perte d’autonomie pendant vos vacances

Vous vous occupez d’un proche en perte d’autonomie et l’aide que vous lui apportez au quotidien lui est indispensable. Vous allez partir en vacances et vous cherchez une solution pour que votre proche puisse recevoir l’aide dont il a besoin pendant votre absence.

L’hébergement temporaire de votre proche dans un établissement ou chez des accueillants familiaux est une solution à envisager. Les résidents temporaires partagent la vie quotidienne des résidents permanents de l’établissement ou de la famille et sont accueillis dans les mêmes conditions.

Pour en savoir plus sur l’hébergement temporaire et les aides possibles (APA, aide sociale à l’hébergement…) pour financer ce séjour en hébergement temporaire, consulter les articles « L’hébergement temporaire » et « Choisir un hébergement temporaire » ainsi que la vidéo « Chercher un hébergement temporaire ».  

A noter : si vous et votre proche souhaitez recourir à un hébergement temporaire dans un établissement et que votre départ en vacances est programmé bien en avance, il est préférable d’anticiper et de faire la demande à l’établissement le plus tôt possible avant votre départ.

Vous souhaitez partir en vacances avec votre proche en perte d’autonomie

De nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années pour permettre aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie de partir en vacances avec leur proche, tout en étant déchargés de l’aide habituellement apportée.

Leur objectif : permettre aux proches aidants de se reposer et de profiter pleinement de leurs vacances sans être séparés de la personne qu’ils aident. L’accompagnement de la personne en perte d’autonomie est organisé sur place par des professionnels et dans un cadre adapté.

Ces séjours sont le plus souvent organisés par des associations dans des lieux adaptés pour recevoir des personnes en perte d’autonomie : gîte, hôtels, maisons familiales de vacances…

Il n’est pas possible de recenser ici toute l’offre disponible. A titre d’exemple, nous pouvons citer :

  • Les séjours vacances répit Alzheimer proposés par l’association France Alzheimer aux personnes malades et à leurs proches.
  • Les villages vacances répit famille de l’association Vacances répit famille : ces villages vacances ont la particularité d’avoir en leur sein une structure médico-sociale où peuvent être accueillies des personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Des activités adaptées aux besoins de tous sont organisées sur place.

Pour savoir si des séjours de ce types sont organisés par les associations locales près de chez vous, renseignez-vous auprès de votre point d’information local dédié aux personnes âgées.

Pour trouver les coordonnées du point d’information local dédié aux personnes âgées le plus proche de chez vous, consulter l’annuaire.

Vous souhaitez suspendre les aides à domicile pendant la durée des vacances

Vous vivez chez vous ou dans une résidence autonomie (ex logement-foyer). N’oubliez pas de prévenir de votre absence  les intervenants qui viennent à votre domicile : le service d’aide à domicile, le service de portage de repas, les professionnels de santé ou paramédicaux…. Vous devez également informer le service APA de votre département.

Vous vivez en maison de retraite et vous souhaitez partir en vacances

Si vous vivez dans une maison de retraite, vous avez le droit de vous absenter pour des vacances. Pour savoir quelles sont les modalités de facturation prévues dans le cadre d’une absence pour convenance personnelle, consultez les informations inscrites dans le contrat de séjour que vous avez signé lors de votre entrée dans la maison de retraite.

Le règlement de fonctionnement vous indiquera également les modalités selon lesquelles vous pouvez vous absenter : il est par exemple possible que votre établissement demande un délai de préavis minimum pour être informé de votre départ en vacances.  

A noter : Certaines maisons de retraite organisent des séjours vacances pour leurs résidents.

À retrouver sur http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/dossiers/partir-en-vacances-malgre-la-perte-dautonomie
Information proposée et validée par CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr Publiée le 31/03/2017
La CNSA (caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) contribue au financement et à l’accompagnement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle anime le portail national www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr et informe les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches sur les aides, les démarches et les interlocuteurs à contacter. 
CNSA - pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?