Petits tracas féminins

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016

Premiers poils, premières règles, poitrine qui se dessine… ça y est, tu vis ta puberté. Tu as tellement attendu (ou redouté) ce moment… Mais pour l’instant, tu te dis que ce n’est pas franchement rigolo tous les jours : les poils s’installent  là où tu t’en passerais bien, tes règles sont douloureuses, tu prends quelques kilos. 

Voici quelques pistes pour t’aider à vivre au mieux ces modifications corporelles et apprivoiser petit à petit ton corps de jeune femme.

Les poils : c’est la barbe !

Que faire de ces poils qui poussent sous les aisselles et sur le pubis au moment de la puberté ? Et ceux des jambes ? Pas très glamour tout ça !  Heureusement, les femmes ont plus d’un tour dans leur sac pour faire la chasse aux poils : épilation à la cire, à la mousse, au rasoir électrique, crème décolorante… Tous ces moyens permettent de faire peau nette. Pour les premières fois, tu peux demander conseil à ta mère ou à une femme adulte avec laquelle tu te sens à l’aise. L’esthéticienne d’un institut de beauté peut également t’aider. A éviter : les rasoirs manuels qui favorisent la repousse des poils drus et plus nombreux. Et le pubis ? Poilu ou non ? C’est une affaire personnelle. A toi de trouver ce qui te convient.

Règles douloureuses ?

Les premières règles : c’est un événement pour toutes les filles. En général, elles ne sont pas douloureuses. Lorsque les règles deviennent plus régulières, tu peux ressentir des douleurs d’intensité variable qui sont normales: spasmes dans le bas ventre, tensions dans la poitrine, maux de tête ou de dos… Un petit conseil pour te soulager : pas de jeans trop moulants et un bon bain chaud pour te relaxer. Tu peux aussi en discuter avec ta mère, ta grande sœur, une copine… elles ont certainement leur petit truc pour apaiser ces douleurs.

Cependant, si tes règles sont trop douloureuses pour toi, tu peux aller voir ton médecin traitant ou ton gynécologue. Il est là pour trouver des solutions et te prescrire des médicaments si besoin.

Les tampons

Tu aimerais bien essayer de mettre des tampons mais tu as un peu peur. Ce n’est pas forcément évident d’introduire un corps étranger dans son vagin. Tu peux prendre le temps d’apprendre à mieux connaître ton corps, peu à peu tu te sentiras plus à l’aise pour mettre un tampon. Ta gynéco peut également te conseiller. Et non, tu ne perdras pas ta virginité en utilisant ce type de protection.

Tu as essayé et ça te fait mal. Cela peut en effet  arriver. Cela peut vouloir dire que le tampon est mal placé, que ton hymen est un peu épais et rend cette entreprise plus difficile, que tu es un peu tendue ou que ton vagin est trop peu lubrifié… Si tu as mal lors de la mise en place d’un tampon, ne force pas. Tu ré-essaieras plus tard.

Lorsque les règles sont peu abondantes et le vagin encore peu lubrifié, le tampon ne s’imbibe pas complètement de sang. Le coton qui le compose peut alors irriter les parois du vagin. Le retrait ou la remise d’un nouveau tampon risquent d’être désagréables. Ne force pas. Tu pourras renouveler l’expérience ultérieurement. Tu peux utiliser des serviettes hygiéniques à changer toutes les 2-3 heures.

Et les kilos en plus ?

La puberté et ses bouleversements hormonaux modifie la répartition des graisses sur le corps des adolescents. Une petite couche de graisse est nécessaire au bon équilibre hormonal et à l’ovulation. Si, Si !!

Les changements hormonaux modifient aussi les comportements alimentaires. Grosse fringale ou repas sauté, grignotage… favorise la prise de quelques kilos. Une alimentation équilibrée, des repas réguliers pris de préférence avec ses proches et une activité sportive régulière peuvent t’aider à te sentir bien dans ton corps.

Si tu sens que tu es très préoccupée par tous ces changements, tu peux en parler avec tes proches, tes amis, un médecin, l’infirmière scolaire ou nous contacter au 0800 235 236.

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/petits-tracas-feminins-6192
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 07/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?