'Pour en savoir plus' : questions-réponses sur les infections et les antibiotiques

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 06/06/2019

Retrouvez ici les réponses pratiques à 24 questions fréquentes
 

1.    Qu’est-ce que l’inflammation ?

Déclenchée par exemple par une blessure ou une infection, l’inflammation est un mécanisme de défense de l’organisme, qui fait appel à notre système immunitaire. C’est un processus naturel et protecteur. Notre corps est en effet capable de se défendre contre les microbes, on guérit donc généralement tout seul de la plupart des infections.

2.    Qu’est-ce qu’une infection ?

Une infection correspond à l’invasion de l’organisme par un microbe (virus, bactérie, parasite, champignon) pathogène (= provoquant une maladie).

3.    Qu’est-ce qu’un microbe ?

Un microbe est un organisme vivant de petite taille, qu’on ne voit qu’au microscope. Les microbes appartiennent à plusieurs familles : bactéries, virus, parasites, champignons. Les antibiotiques ne sont actifs que sur les bactéries.

4.    Qu'est-ce qu'un virus ?

Les virus sont des microbes de petite taille. Certains peuvent nous rendre malades en causant une maladie virale comme la rougeole ou la grippe par exemple. Les antibiotiques ne sont pas actifs sur les virus. En revanche, la vaccination peut permettre dans certains cas d’éviter ces maladies.

5.    Qu’est-ce qu’une bactérie ?

Notre corps comporte beaucoup plus de bactéries que de cellules humaines. L’immense majorité des bactéries participent au bon fonctionnement de notre organisme et nous permettent de rester en bonne santé. Cependant, certaines bactéries peuvent nous rendre malades en causant une infection bactérienne. On les appelle alors bactéries pathogènes. Ces bactéries peuvent être détruites ou inactivées par les antibiotiques.

 

bacterie.jpg?itok=BeqqmxEq

6.    Qu’est-ce que le staphylocoque doré ?

Le staphylocoque doré (nom scientifique : Staphylococcus aureus) est une bactérie qui est fréquemment présente dans la flore (microbiote) de notre peau. La plupart des staphylocoques dorés ne sont donc pas dangereux pour nous, mais certains peuvent causer des infections.

7.    Qu’est-ce le colibacille ?

Le colibacille (nom scientifique : Escherichia coli) est une bactérie qui est présente à l’état naturel dans la flore (microbiote) de notre tube digestif. La plupart des colibacilles ne sont donc pas dangereux pour nous, mais certains peuvent causer des infections (notamment urinaires et digestives).

8.    Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Les antibiotiques sont des médicaments utilisés pour tuer les bactéries ou limiter leur croissance. Les antibiotiques sont actifs uniquement sur les bactéries, et n’ont aucune action sur les virus. Tous les antibiotiques sont à risque d’antibiorésistance, mais certains sont à plus haut risque que les autres : on les appelle les "antibiotiques critiques". Ils sont identifiés dans les fiches par un risque d'antibiorésistance élevé.


Pour plus d'informations, consultez l'article du site de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé - ANSM : Les antibiotiques considérés comme "critiques" : premières réflexions sur leur caractérisation

9.    Quels sont les effets indésirables des antibiotiques ?

La prise d’antibiotiques peut donner lieu à des réactions allergiques (boutons sur la peau...) ou à l’apparition de symptômes digestifs (nausées, diarrhées). Elle est également source d’une perturbation du microbiote, qui contribue au phénomène d’antibiorésistance.


En cas d'infection, pensez à consulter un professionnel de santé si vos symptômes persistent, ou si de nouveaux symptômes apparaissent.

Signalez tout effet indésirable survenu pendant le traitement à un professionnel de santé ou directement sur le site signalement-sante.gouv.fr.


Pour plus d'informations, consultez ce dossier thématique :  les effets indésirables des médicaments 

10.    Qu'est-ce que le microbiote ?

Ensemble de micro-organismes naturellement présents dans notre corps, notamment sur la peau, dans notre gorge et notre tube digestif. Notre microbiote comprend près de 100 000 milliards de bactéries, doit dix fois plus que le nombre de cellules du corps. Il nous aide à rester en bonne santé.


Pour plus d'informations, regardez cette vidéo d'information proposée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale - Inserm : Au cœur des organes : Le microbiote intestinal

11.    Qu’est-ce que l'antibiorésistance ?

La résistance aux antibiotiques, c’est lorsque les bactéries se transforment et deviennent insensibles à l'action des antibiotiques. Pour lutter contre ce phénomène, il est nécessaire de bien utiliser les antibiotiques (= ne les prendre que lorsqu'ils sont vraiment utiles).



Les antibiotiques sont des médicaments capables de tuer ou de limiter la croissance des bactéries qui nous rendent malades lors d'une infection. Cependant, ces bactéries ne sont pas les seules à être ciblées par l’activité antibactérienne d’un antibiotique : le microbiote, qui constitue un écosystème dans notre organisme, est lui aussi affecté par ces molécules.


Toute prise d'antibiotique (y compris un seul comprimé) entraîne la sélection de bactéries résistantes dans le microbiote. Certains antibiotiques sont cependant plus à risque d'antibiorésistance : on les appelle les "antibiotiques critiques". Ils sont identifiés dans les fiches par un risque d'antibiorésistance élevé.


L’antibiorésistance est un grave problème de santé publique mondial, progressant extrêmement rapidement. La résistance aux antibiotiques menace notre mode de vie actuel et compromet toutes les avancées que la médecine a effectuées depuis plus de 70 ans. A titre d'exemple, les patients ayant des interventions chirurgicales complexes ou des chimiothérapies nécessitent des antibiotiques efficaces.

En France, l’antibiorésistance était en 2015 la cause de plus de 5000 décès par an.


Le déséquilibre du microbiote induit par la prise d'antibiotiques provoque plusieurs effets :

•    Le traitement antibiotique favorise la sélection de bactéries résistantes à l’antibiotique utilisé, car celles-ci survivent et remplacent les bactéries non résistantes qui ont été éliminées. Ce n’est pas seulement un problème hospitalier, bien au contraire : la consommation d’antibiotiques se fait en grande majorité en ville (milieu non hospitalier). Ainsi, environ 10% des Français ont des bactéries multi-résistantes dans leur tube digestif. Cette présence de bactéries résistantes ne signifie pas nécessairement « maladie ». En revanche, en cas d’infection par ces bactéries, il sera plus difficile de traiter la personne.

•    Ces bactéries multi-résistantes sont transmissibles à notre entourage. N’importe qui, même quelqu’un qui n’a jamais pris d’antibiotiques, peut donc attraper des bactéries résistantes. Le comportement de chacun a ainsi des conséquences pour tout le monde. 

 
•    Le déséquilibre du microbiote favorise également la survenue de diarrhées et la prolifération de champignons au niveau du tube digestif. C’est pourquoi il est possible d'avoir des mycoses pendant ou après une antibiothérapie.

 

antibioresistance.jpg?itok=GqXEyLFM




Pour plus d'informations, consultez : 

12.    Qu’est-ce que le test de diagnostic rapide (TDR) angine ?

Le TDR angine est un examen qui permet de déterminer si l’angine est d'origine bactérienne ou virale. Le test est réalisé par un professionnel de santé (médecin ou pharmacien). Il est indolore, simple, et ne prend que quelques minutes.

 

 
test_rapide_diagnostic.png?itok=_2LsGknw

13.    Comment réduire le risque d'attraper une infection ?

Pour réduire le risque d'attraper une infection, il faut : 

  1.    Avoir une bonne hygiène corporelle
  2.    Se laver les mains régulièrement, notamment avant de manger et après être allé aux toilettes
  3.    Être à jour de ses vaccinations
  4.    Dormir suffisamment (7-8 heures par nuit pour la plupart des personnes)
  5.    Pratiquer régulièrement une activité physique (idéalement au moins 30 minutes par jour)



Pour plus d'informations :

14.    Comment tousser ?

Pour plus d'informations :

15.    Comment bien utiliser mes antibiotiques ?

•    Je respecte la prescription : dose, durée, fréquence et heures de prise du traitement

•    Je lis la notice pour vérifier les modalités d’utilisation et les précautions d’emploi (en cas de doute, j’interroge mon professionnel de santé)

•    Je signale tout effet indésirable survenu pendant le traitement à un professionnel de santé ou directement sur le site signalement-sante.gouv.fr

•    Une fois le traitement terminé, je rapporte à mon pharmacien toutes les boîtes entamées ou non utilisées pour que mes antibiotiques soient détruits correctement et qu’ils ne polluent pas l’environnement

•    Je ne prends pas d’antibiotiques sans prescription d’un médecin, d'un chirurgien-dentiste ou d'une sage-femme

•    Je n’arrête pas un traitement prématurément, même si mon état s’améliore : en effet, aller mieux ne signifie pas que toutes les bactéries responsables de l’infection ont été éliminées, et celles qui restent peuvent alors développer une résistance contre cet antibiotique (qui ne sera plus efficace lors de la prochaine utilisation) 

•    Je ne réutilise pas sans avis médical des antibiotiques entamés ou non utilisés lors d’un précédent traitement même si les symptômes semblent les mêmes

•    Je ne donne pas mon traitement à quelqu’un d’autre (une prescription est adaptée à chaque personne et chaque situation)


Il est également utile de tenir à jour un récapitulatif de vos prises d’antibiotiques, que vous pourrez partager avec votre professionnel de santé si vous avez une infection :

  • À chaque fois que vous prenez un antibiotique, notez le nom de l’antibiotique, la dose et la durée prescrites, la raison de cette prescription (exemple : angine) et les dates auxquelles vous avez pris le traitement
  • Notez également bien les éventuels effets indésirables que vous avez eus (description détaillée + dates de survenue)
  • Si vous êtes partis en voyage à l’étranger dans les 3 mois précédant un traitement antibiotique ou une hospitalisation, signalez-le à votre professionnel de santé



Pour plus d'informations :

,

16.    Où trouver le nom de l'antibiotique sur la boîte ?

Le site liste les antibiotiques en utilisant leur nom scientifique (également appelé DCI = dénomination commune internationale). Sur la boîte, la DCI se trouve sous le nom commercial.

 

Boîte


La dénomination commune internationale désigne le principe actif responsable de l’effet thérapeutique qui est contenu dans un médicament. C’est un nom international qui a été créé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il est commun à tous les pays.

17.    Que faire si le nom de mon antibiotique est différent de celui indiqué sur la boîte ?

Le site liste les antibiotiques en utilisant leur nom scientifique (également appelé DCI = dénomination commune internationale). Votre prescription indique peut-être le nom commercial, d’où la différence, bien que la molécule soit la même.

18.    Comment reconstituer mon médicament ?

Démarche à suivre pour reconstituer les médicaments vendus sous forme de suspensions buvables en poudre :


•    Dévisser le bouchon du flacon

•    Ajouter de l'eau (minérale ou bouillie et refroidie) jusqu'à mi-hauteur par rapport au trait de jauge. Agiter vigoureusement

•    Compléter avec de l'eau jusqu'au trait et agiter de nouveau vigoureusement jusqu'à complète homogénéisation

•    Refermer soigneusement après usage. Agiter la suspension avant chaque utilisation

•    Utiliser la seringue graduée pour une administration par voie orale. Attention, celle-ci ne doit pas être réutilisée pour un autre médicament, la graduation de la seringue pour administration orale étant spécifique à ce produit


Pour plus d'informations, consultez cet article du site de l'Assurance Maladie - ameli.fr : Comment reconstituer un médicament buvable à partir d’une poudre ?

19.   Que faire si je saute une prise de mon antibiotique ?

Prenez la dose manquante dès que possible. Surtout ne doublez pas la dose suivante.

Vous arrêterez le traitement le jour prévu par votre professionnel de santé.

Vous pouvez programmer une alarme afin de ne pas oublier de prendre votre traitement à intervalles réguliers. 

20.    Que faire si je vomis après avoir pris mon antibiotique ?

Si vous avez pris le médicament plus d’une heure avant de vomir, il ne faut pas reprendre de dose supplémentaire. Dans le cas contraire, prenez un avis auprès d’un professionnel de santé.

21.    Que faire si mon enfant a des questions ?

Vous pouvez consulter le site e-Bug, qui met gratuitement à disposition des ressources éducatives adaptées à l'âge de votre enfant. 

22.    Comment accéder à des témoignages de patients ? 

Témoignages de patients reccueillis par les médecins généralistes référents en infectiovigilance communautaire GRIVE Occitanie

Vidéo réalisée par un groupe patient dans le cadre du réseau GRIVE (Généralistes référents en infection-vigilance extra-hospitalière).
Pour plus d'informations: www.grive-occitane.frJeudi, 12 septembre, 2019

Vidéo réalisée par un groupe patient dans le cadre du réseau GRIVE (Généralistes référents en infection-vigilance extra-hospitalière). Pour plus d'informations: www.grive-occitane.frJeudi, 12 septembre, 2019

Vidéo réalisée par un groupe patient dans le cadre du réseau GRIVE (Généralistes référents en infection-vigilance extra-hospitalière). Pour plus d'informations: www.grive-occitane.fr
Jeudi, 12 septembre, 2019

Vidéo réalisée par un groupe patient dans le cadre du réseau GRIVE (Généralistes référents en infection-vigilance extra-hospitalière). Pour plus d'informations: www.grive-occitane.fr
Jeudi, 12 septembre, 2019

  
Vous pouvez consulter la page dédiée aux témoignages de patients confrontés à l'antibiorésistance, réalisée par l'ECDC (European Centre for Disease Prevention and Control) dans le cadre de la Journée européenne d'information sur les antibiotiques. 

23.    Qu'est-ce que l'efficacité d'un traitement ?

L’efficacité d’un traitement est la capacité du médicament à soigner une maladie.

24.    Qu'est-ce qu'une recommandation ?

Une recommandation de bonne pratique est une stratégie de prise en charge élaborée par des sociétés savantes et/ou les autorités de santé. Ils font le point sur toutes les informations disponibles à ce jour dans les études scientifiques et déterminent la liste des traitements efficaces et les plus sûrs.


Certaines situations rencontrées en pratique peuvent ne pas être couvertes par les recommandations


Pour plus d'informations : 

Information proposée par Antibio'Malin Publiée le 06/06/2019
Les contenus Antibio'Malin sont issus d’un projet de recherche mené par l’axe interdisciplinaire ANTIBIOVAC au sein de l’équipe de recherche APEMAC de l’Université de Lorraine. Ce travail a été mené en collaboration avec AntibioEst, l’ARS Grand Est, la CPAM de Meurthe et Moselle et la DRSM Nord-Est. Le comité scientifique multidisciplinaire a inclus une cinquantaine de personnes (professionnels de santé et usagers). La mise à jour du contenu est réalisée par l’équipe d’AntibioEst.

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?