Quand le test de grossesse est positif

Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016

Quand on est mineur-e, ado, et que l’on pense être enceinte ou que sa petite amie est enceinte, difficile de répondre aux questions qui se bousculent dans notre tête. Faut-il faire un test de grossesse ? A quel moment ? Et s’il est positif, quoi faire ? Comment ça va se passer ? Quelle décision prendre ? Vers qui se tourner pour m’accompagner dans cette aventure ?

Enceinte ou pas enceinte : comment vérifier ?

Le premier signe qui peut nous indiquer une grossesse c’est l’absence de règles. Mais pour s’en assurer, mieux vaut faire un test de grossesse. Il en existe deux types : le test urinaire que l’on trouve en pharmacie et qui s’effectue 3 semaines après le rapport non protégé ; et le test sanguin qui, lui, s’effectue 2 semaines après le rapport. Pour être sûr du résultat, il est important de respecter ces délais.

Quand on croit être enceinte (ou que sa copine l’est), que cela soit voulu ou pas, pas facile d’affronter seul-e la situation. Certaines jeunes filles au moment du test, ont besoin de la présence de leur petit ami (ou d’une personne proche) pour se sentir rassurées, moins seules et avoir quelqu’un avec qui partager la nouvelle. Et d’autres, au contraire, préfèrent lire le test seules, parce qu’elles appréhendent la réaction de leur copain, ou qu’elles préfèrent gérer seules cette nouvelle situation.

Le test est positif !

Ça y est on sait : le test révèle qu’on est bien enceinte et là c’est le choc !

Quand on est très jeune, que l’on ait envie d’être enceinte ou pas, souvent la nouvelle sidère, abasourdit. Alors c’est la panique, le stress, il est trop difficile de réfléchir. De multiples émotions, questions, et craintes se bousculent et nous envahissent : « que faire de cette grossesse ? Comment l’annoncer à mes parents, à mon copain ? Comment vont-ils réagir ? Qu’est-ce qu’on va devenir (lui et moi) ? Si je poursuis la grossesse, comment ça va se passer au niveau de l’école ? Ou si j’avorte, vais-je le regretter, être soulagée ? Et moi, je vais devenir papa ? ».

Parfois on a beau être jeune, cette grossesse on la désire ; alors quand la nouvelle tombe, c’est la joie, l’excitation, la réalisation d’un rêve… mais lorsqu’on n’a jamais envisagé d’être enceinte si jeune et que le test s’avère positif, alors ça peut être « l’horreur », la peur, l’inquiétude.

Il arrive aussi que l’on soit partagé entre différents sentiments. A la fois, cette nouvelle nous dévaste et en même temps on ressent un certain soulagement, comme si on avait la preuve que ça marche, qu’on n’est pas stérile, qu’un jour on pourra avoir des enfants. Alors c’est la confusion et on ne sait plus trop quoi penser, comment se positionner.

Et après ?

Les émotions et les sensations par lesquelles on passe sont multiples et complexes, quel que soit l’âge. C’est pourquoi, ne cédons pas à la panique et prenons le temps de la réflexion. Quelques jours sont souvent bien utiles pour prendre du recul et y voir plus clair.

On vit les événements différemment selon l’âge que l’on a. Apprendre qu’on est enceinte à 14 ans n’aura pas le même impact qu’à 17 ans. Parce qu’à cet âge on est plus mûr-e, plus avancé-e dans la vie, plus solide, et du coup on est un peu mieux armé-e pour faire face à cette nouvelle situation.

Quoi qu’il en soit, il est important de savoir qu’il existe des lieux comme les centres de planification, les plannings familiaux où il est possible d’être accueilli-e, écouté-e, accompagné-e, soutenu-e et suivi-e, quelle que soit la décision qui aura été prise.

Pour plus d’infos, n’hésite pas à contacter Fil Santé Jeunes au 0800 235 236.

Si tu veux en discuter sur le forum, tu peux participer à cette discussion :

À retrouver sur http://www.filsantejeunes.com/quand-le-test-de-grossesse-est-positif-18126
Information proposée et validée par Santé publique France - Fil santé jeunes Publiée le 14/11/2016
Une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions santé des jeunes. Nous avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert Fil Santé Jeunes (0 800 235 236). Notre équipe est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) et chaque texte publié est validé par un comité de rédaction composé de plusieurs membres de l’équipe. Elle comporte aussi des professionnels du net. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ce service est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans
Santé publique France - Fil santé jeunes
Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?