Quels tissus sont concernés par la greffe ?

Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 21/11/2017

Le tissu est une partie du corps humain destinée à assurer une fonction.

Ex : l'épiderme fait barrière avec l’extérieur – l’os donne une structure au squelette – le vaisseau sert à faire passer du sang.

Une personne décédée, peut donner ses organes mais également des tissus : les cornées (fines membranes situées à la surface des yeux), ou encore des os, des artères, des veines, de la peau, des valves cardiaques, des tendons...

De son vivant, il est également possible de donner des tissus à des fins de greffe. C’est ce que l’on appelle le recueil de résidus opératoires qui sont collectés, avec l’accord express du patient, lors d’une intervention chirurgicale. Les membranes amniotiques par exemple sont collectées dans les maternités, sur des placentas conservés après l’accouchement, sur consentement de la mère du nouveau-né. Ou encore les têtes fémorales (extrémité supérieure du fémur), retirées lors de la mise en place d’une prothèse totale de hanche. 

La greffe de tissus permet par exemple de soigner les grands brûlés (greffe de peau), de redonner la vue aux personnes malvoyantes (greffe de cornée), de reconstruire une anatomie permettant au patient de marcher à nouveau (greffe d’os),… 

En 2015, 4 048 personnes ont été greffées de la cornée, 130 malades ont reçu une greffe d'épiderme, 1 453 de greffes vasculaires. 


Transcription

Le rein est l’organe le plus couramment greffé. Suivent le foie, le coeur, les poumons, le pancréas et les parties de l’intestin. Les médecins peuvent greffer la cornée (fine membrane à la surface de l’oeil), la peau, les artères, les veines, les os, les valves cardiques...

À retrouver sur https://www.dondorganes.fr/questions/29/quels-tissus-sont-concern%C3%A9s-par-la-greffe
Information proposée et validée par Agence de la Biomédecine Publiée le 21/11/2017
L’Agence de la biomédecine est un établissement public d’État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.
 
Agence de la Biomédecine

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?