Types de cancers - Qu'est-ce qu'un cancer ?

Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 30/11/1999

Il existe plusieurs types de cancers, qui sont déterminés en fonction de l'histologie, autrement dit la nature du tissu dans lequel ils se développent. Ainsi, on distingue :


Classification des cancers

Il existe plusieurs types de cancers, qui sont déterminés en fonction de l'histologie, autrement dit la nature du tissu dans lequel ils se développent. Ainsi, on distingue :

  • les carcinomes ; les cellules cancéreuses apparaissent dans un épithélium, c'est-à-dire un tissu recouvrant les surfaces internes (tissu de revêtement des organes) ou externes (épiderme par exemple). Dans cette famille, on distingue les adénocarcinomes qui se développent à partir de l'épithélium d'une glande telle que le sein et la prostate.
  • les sarcomes; les cellules cancéreuses apparaissent dans un tissu « de support » comme les os, la graisse ou les muscles. On parle d'ostéosarcomes (sarcomes des os), de liposarcomes (sarcomes des tissus graisseux) et de rhabdomyosarcomes (sarcomes des muscles striés).
  • les cancers hématopoïétiques; le cancer affecte le sang ou les organes lymphoïdes, organes dans lesquels certaines cellules du sang acquièrent leur fonction. C'est le cas, par exemple, des leucémies et des lymphomes.

Une autre classification oppose les tumeurs solides aux tumeurs des cellules sanguines. Les tumeurs solides, caractérisées par une masse individualisée, sont distinguées des cancers atteignant des cellules sanguines, qui sont diffuses dans l'organisme et principalement présentes dans la moelle osseuse ou le sang.

La majorité des cancers sont des tumeurs solides.

Des stratégies d'identification

Pour lutter contre la maladie et prévoir son évolution, il est très important de savoir l'identifier. C'est l'examen anatomopathologique des tissus contenant des cellules cancéreuses qui permet d'identifier clairement le type de cancer.

Réalisé sur des fragments de tissus prélevés sur la tumeur soit par biopsie soit lors de son ablation chirurgicale, cet examen repose sur l'étude de la forme et de la structure des cellules. Il permet un diagnostic du cancer et fournit des informations indispensables sur le plan du pronostic et de la prédiction de la réponse aux traitements.

Au-delà de cette étape incontournable de l'identification des cancers par leur examen anatomopathologique, des stratégies émergent dans le but d'améliorer leur caractérisation, autrement dit dans le but de mieux déterminer les caractéristiques spécifiques de chaque cancer d'un point de vue, par exemple, génétique ou moléculaire.

La découverte de nouveaux marqueurs biologiques ou biomarqueurs, des constituants spécifiques des cellules cancéreuses d'un type de cancer, détectables dans le sang fait notamment partie des enjeux actuels de la recherche.

En effet, ces marqueurs au même titre que d'autres outils de caractérisation des cancers devraient permettre la mise au point de traitements plus adaptés et plus ciblés et, de fait, plus efficaces.

À retrouver sur http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Qu-est-ce-qu-un-cancer/Types-de-cancers
Information proposée et validée par Institut national du cancer Publiée le 30/11/1999
L’Institut national du cancer est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie.
Institut national du cancer

Le contenu proposé vous a-t-il été utile ?